Archive

Le ministère de la Santé reçoit un don de la Banque mondiale

L'institution a remis lundi au ministère de la Santé publique centrafricain cinq véhicules tout terrain et quelques matériels informatiques ainsi que des fournitures de bureau

 

La Banque mondiale a remis lundi au ministère de la Santé publique centrafricain cinq véhicules tout terrain et quelques matériels informatiques ainsi que des fournitures de bureau díun coût total de plus de 134 millions de FCFA.

Cet appui de la Banque mondiale entre dans le cadre du renforcement des capacités institutionnelle dudit ministère concernant le volet des soins díurgences et humanitaires en faveur de la population et inclus dans le projet díappui au système de santé restructuré.

La remise síest déroulée au ministère de la santé publique à Bangui, en présence du représentant de la ministre de tutelle, Docteur Christophe Ndouwa, directeur de cabinet sortant et du représentant du représentant de la banque mondiale en Centrafrique, Léon Koyandondri, coordonnateur du projet díappui au système de santé (PASS).

Le représentant de la Banque mondiale, Léon Koyadondri, a à cette occasion indiqué que ce don était Ďíun appui institutionnel que le gouvernement et la banque mondiale ont décidé dans le cadre des actions qui ont suivi la crise politico-militaire que le pays a connue ».

 


© APA
En réceptionnant les cinq véhicules, le directeur de cabinet sortant, Docteur Christophe Ndouwa, a exhorté bénéficiaires à une prudence accrue du fait du braquage et des vols de véhicules.

"Nul níignore la situation sécuritaire à laquelle nous nous confrontons chaque jour, avec les braquages associés aux vols de véhicules qui ont réduit de manière drastique notre parc automobile. Jíexhorte les cadres bénéficiaires à tenir compte de cela", a-t-il souligné.

Les cinq véhicules aussitôt réceptionnés ont été repartis entre les différents services dont un pour le cabinet de la ministre de la Santé, deux pour la direction générale de santé publique, les deux autres pour les directeurs des régions sanitaires.


Commentaire


Retour en haut