Archive

Les forces de sécurité centrafricaines et onusiennes en formation

Organisée par le PNUD, la session de formation vise à permettre aux acteurs clés du ministère de la Sécurité publique de valider les outils de gestion des plans de patrouille

 

Une quarantaine de policiers et gendarmes centrafricains ainsi que leurs homologues de la Mission des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA) ont entamé, mardi à Bangui, une session de formation.
Organisée par le PNUD, la session de formation vise à permettre aux acteurs clés du ministère de la Sécurité publique de valider les outils de gestion des plans de patrouille et du système de contrôle des effectifs de présence sur les lieux de travail.

»Cet atelier porte non seulement sur la validation des outils de contrôle des présences des fonctionnaires sur leurs lieux de travail et de gestion des patrouilles mais aussi il doit permettre aux acteurs clés de la sécurité díy être sensibilisés » a indiqué, la représentante du directeur pays du PNUD, Rockhaya Pakita.

En déclarant ouverts les travaux, le directeur de cabinet au ministère de la Sécurité publique, Dominique Said Panguindji, síest réjoui de líeffectivité de cette session avant díexhorter les participants à líassiduité.

 


© DR
"Il síagit pour vous acteurs clés de la sécurité de síapproprier des outils simples et fiables de contrôle de présence devant vous permettre de renforcer votre autorité sur les troupes et de maintenir la discipline, condition sine qua non de líefficacité de différentes missions de la police et de gendarmerie", a-t-il souligné.

A en croire, M. Panguindji, au sortir de cette session, les responsables des services de police et de gendarmerie seront à mesure de "remettre au travail les personnels indélicats qui sans motif légitime níapparaissent plus à leurs lieux de travail mais continuent paradoxalement de percevoir leur salaire".


Commentaire


Retour en haut