Archive

La ville d'Angers abrite une exposition en hommage à Camille Lepage

La Ville díAngers, en partenariat avec líagence Hans Lucas et líassociation Tisseurs díimages, accueille une exposition dédiée au travail de la photojournaliste tuée le 12 mai 2014 en RCA

 

La Ville díAngers, en partenariat avec líagence Hans Lucas et líassociation Tisseurs díimages, accueille une exposition dédiée au travail de la photojournaliste díorigine angevine Camille Lepage, du 29 novembre au 28 décembre, au Grand Théâtre.

Le décès brutal de la photojournaliste Camille Lepage, le 12 mai 2014, en Centrafrique, a suscité une émotion considérable. Accompagnée par des Anti‐Balakas, la jeune femme a trouvé la mort dans une embuscade, alors quíelle effectuait un reportage sur les conditions de travail des enfants dans les mines de diamants, près de la frontière camerounaise.
Angers, sa ville díorigine, a décidé de lui consacrer une exposition exceptionnelle, à la fois hommage et rétrospective.

70 clichés seront présentés au Grand Théâtre, accompagnés de légendesrédigées par Camille Lepage, autour de trois thématiques: la Centrafrique, le Sud Soudan en guerre, ainsi que des photosinédites et surprenantes díun défilé de mode à Juba, capitale du Sud Soudan.

A 26 ans seulement, Camille Lepage avait sillonné líAfriqueÖ Passionnée par les causes oubliées, elle avait été publiée par de très grands journaux comme Le Monde, le Washington Post ou encore le Wall Street Journal.

Enthousiaste, acharnée, cette jeune Angevine impressionnait ses confrères par sa maturité et son engagement au service des populations. «Ces familles, elles sont magnifiques, généreuses. Ces gens vivent dans la guerre depuis plus de quarante ans mais jíai envie de les voir en tant quíêtres humains et pas en tant que victimes» a‐t‐elle déclaré au Courrier de líOuest en décembre 2012.

 


© my-angers.info
Crédit photo Camille Lepage, tiré de sa série de photos « Youíll forget me », réalisée au Sud‐Soudan.
La Fondation Manuel Rivera Ortiz lui a décerné le prix díexcellence de la photographie, lors des Rencontres photographiques à Arles le 11 juillet, et la Bourse du Talent lui a également attribué le prix spécial pour son Reportage « On est ensemble », réalisé en Centrafrique.
Elle a également reçu le Deuxième prix, dans la catégorie «Portrait» en février 2014, pour la série «Vanishing Youth» (Sud Soudan), décerné par Pictures of the Year International (POY).

Plusieurs confrères journalistes sont associés à la rédaction de textes díaccompagnement destinés à saluer le travail de Camille Lepage et son engagement. Líidée de cette exposition photographique bénéficie en effet du soutien de la profession et de líagence de presse avec qui elle travaillait (agence Hans Lucas), et elle a recueilli líapprobation de la famille de Camille Lepage.



Commentaire


Retour en haut