Archive

Parution de "Education populaire à la compétition politique" par Franck Saragba

Son ouvrage traite de la perception des gens face aux rendez-vous électoraux

 

Par ces quelques lignes, l'auteur tente de nous persuader de sortir de l'idée simpliste assez répandue dans les sociétés africaines en générale et en particulier centrafricaine, que les élections ne constituent qu'une simple formalité ou le moment de s'enrichir à moindre frais, tant, il y a une débauche de moyens déployés par les candidats en lice. Un rendez-vous électoral est un moment de partage entre un homme et des hommes. Comme tous rendez-vous, celui-ci ne déroge pas à la règle des préparatifs. Personne n'étant jamais né en marchant, l'apprentissage des bases de la démocratie suppose désenchantement, échecs, chutes, douleurs mais aussi persévérance. Pour cela, l'auteur montre le chemin, donne les outils, suggère des méthodes pour la réussite de toute opération électorale.

 


© over-blog.com
Couverture du livre
Comme les choses évidentes sont souvent les plus difficiles à exprimer, il fallait beaucoup de courage mais aussi de pédagogie pour s'attaquer à ce vaste champ insondable. C'était une véritable gageure que d'avoir cette autre approche qui tranche singulièrement avec les démarches en vogues sur le continent africain. Politologue, Administrateur des élections, Franck Saragba fait partie de cette nouvelle génération d'africains née après les indépendances qui prône un véritable changement de cap. Il est convaincu que le temps est venu après cinquante années d'aliénation, de suivisme, d'irresponsabilité d'opérer une rupture radicale avec la pratique actuelle afin de donner à la Centrafrique la place qui lui revient dans une Afrique émancipée et forte. Son premier ouvrage, Fini Kodé, nouvelle manière de faire ou de pratiquer la politique, parue en 2008, a été un véritable succès de librairie.


Commentaire


Retour en haut