Archive

RCA: Sangaris se déploiera à l’ouest, EUFOR-RCA appuiera la MINUSCA

«Sangaris n’abandonnera pas de manière précipitée, la République et le peuple centrafricains», a affirmé Yves Sarzaud, responsable communication de Sangaris

 

La force française Sangaris, «n’abandonnera pas la RCA de manière précipitée», et «les forces européennes de l’EUFOR appuieront la MINUSCA», ont indiqué jeudi dans un point de presse conjoint les responsables communication de ces deux forces de maintien de la paix présentes en Centrafrique. «Sangaris n’abandonnera pas de manière précipitée, la République et le peuple centrafricains», a affirmé Yves Sarzaud, responsable communication de Sangaris. «Sangaris ne part pas, Sangaris reste, Sangaris continuera ses actions aux côtés de la MINUSCA», a-t-il martelé.

 


© UNMINUSCA
Cette mise au point est justifiée par l’entrée en fonction, lundi 15 septembre, de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) qui a pris la relève sur la MISCA (La Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite Africaine) .Elle compte actuellement 7600 hommes en attendant d’atteindre sa pleine capacité de 12000 soldats. «Nous allons nous concentrer de plus en plus à l’Est [de la Centrafrique], conformément à notre plan d’intervention,» a déclaré le conseiller en communication de Sangaris. Sarzaud s’est par ailleurs réjoui du bilan de Sangaris présente en Centrafrique depuis décembre 2013. «A part Boda (Ouest) où la situation reste encore un peu tendue, il y a eu une amélioration de la situation globale dans les zones de Bangui et de l’Ouest.» a-t- indiqué.

En ce qui concerne EUFOR-RCA, la force européenne de maintien de la paix présente également en Centrafrique depuis avril dernier, elle appuiera essentiellement la MINUSCA, a indiqué son responsable communication Mario Renna. «C’est véritablement le 15 septembre que notre mission commence avec le déploiement des casques bleus. Nous avons profité de notre déploiement depuis le 1er avril pour nous installer, en vue de préparer la venue des forces de l’Onu», a-t-il déclaré.

Selon Renna, dans le 3ème et 5ème arrondissements de Bangui, Eufor-Rca a réalisé un travail remarquable de sécurisation et de protection des civils. Son intervention a également eu des retentissements au plan social. «Nous travaillons également sur des chantiers de réhabilitation des routes, des canaux, et des ponts à l’intérieur de la capitale avec le matériel du génie italien », s’est –il réjoui.

La Centrafrique qui a renoué avec l’instabilité politique depuis moins d’une année détient le record africain des interventions internationales de maintien de la paix sur son sol avec 13 missions depuis 1998.La dernière en date, la Minusca, s’est déployée lundi avec pour mission de consolider l’accalmie fragile que connait le pays depuis juillet dernier date de la signature d’un accord de cessation des hostilités entre la milice à majorité musulmane, la Séléka et la milice politico –militaire à majorité chrétienne , Anti-balaka. Un nouveau gouvernement a été également formé, depuis, avec à sa tête un premier ministre musulman, une première dans l'histoire du pays.

 



Commentaire


Retour en haut