Archive

Donation: deux milliard de FCFA de líAIMF pour la ville de Bangui

Cíest une aide qui va permettre díaccueillir à la mi-octobre prochain la conférence des maires de la République Centrafricaine

 

LíAssociation internationale des maires francophones (AIMF) a mis à la disposition de la municipalité de Bangui une enveloppe de trois millions díeuros (deux milliards de FCFA) en vue de líaider à accueillir à la mi-octobre prochain la conférence des maires de la République Centrafricaine, a annoncé le maire de Brazzaville. Hugues Ngouelondele, également vice-président de líAIMF, síadressait à la presse au sortir díune audience avec le Premier ministre, Mahamat kamoun. «Je suis venu à Bangui pour apporter un message de paix, soutenir nos frères et súurs en difficulté. Je suis à Bangui surtout pour organiser très prochainement à la mi-octobre la conférence des maires», a dit M Ngouelondele, avant díajouter: «mes pairs míont chargé díêtre le parrain de cette conférence».

 


© Droits réservés
Parlant de líaide financière, le député maire de Brazzaville a souligné quíelle allait permettre à la municipalité de Bangui díexécuter des projets déjà définis, entre autres, celui relatif à líentretien et à líembellissement de la ville de Bangui. Toutefois, a-t-il relevé, «l'AIMF pourrait mettre autant de millions díeuros ici dans cette ville. Mais si níon níarrive pas à atteindre la réconciliation et la paix, rien ne se fera».

Le député maire de Brazzaville síest entretenu la veille avec le bureau du Conseil national de transition (CNT) avec à sa tête le président Alexandre Ferdinand Nguendet. Au cours de cette rencontre il a évoqué le motif de sa visite à Bangui. «C'est le 23 mai dernier à Paris en France que nous, les maires francophones, avons décidé de cette visite fraternelle et de travail pour apporter un appui à la ville de Bangui, qui est elle-même membre de líAIMF», a confié M. Ngouelondele au sortir de líaudience.

 



Commentaire


Retour en haut