Archive

Centrafrique: Mme Samba-Panza fait escale à Yaoundé

La Présidente de la transition en République Centrafricaine foulait pour la première fois le sol Camerounais. Elle était en route pour la capitale française

 

L’avion qui s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Yaoundé, la capitale camerounaise en début de soirée le 15 septembre, a dans un premier temps laissé croire aux journalistes et aux hautes personnalités qu’il transportait Irina Bokova. En effet, la vice-secrétaire Générale de l’ONU en charge de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) était attendue à la même heure. La confusion a d’autant plus été perceptible, que l’appareil était aux couleurs de l’ONU. C’est donc tout naturellement que les personnalités présentent ont formé le comité d’accueil prévue pour la circonstance.

 


© Droits réservés
Mme Catherine Samba Panza la Présidente de la transition en République Centrafricaine
Mais à la surprise générale, c’est Mme Catherine Samba Panza la Présidente de la transition en République Centrafricaine qui est sorti du ventre du Boeing. À la tête du comité d’accueil, le Premier Ministre camerounais Philémon Yang a présenté ses souhaits de bienvenue. La Présidente de la transition en République Centrafricaine, avait à sa suite une forte délégation en route pour Paris la capitale française. Les deux personnalités se sont entretenues quelques minutes au salon VIP de l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen. Mme Catherine Samba-Panza prendra plus tard ses quartiers à l’Hôtel Hilton le temps de procéder au ravitaillement et à la révision de l’avion. Tard dans la soirée la délégation a repris le chemin de la capitale française.

Le séjour de la Présidente centrafricaine en terre camerounaise coïncide avec l’entrée en fonction officielle, de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca). La Mission des Nations Unis prend le relais de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique (Misca). En rappel le contingent camerounais est l’un des plus important actuellement en RCA. Le Président Paul Biya a en outre activement plaidé pour la mise en place d’une force onusienne pour stabiliser la situation en RCA. L’une des illustrations de l’engagement camerounais est la nomination du général de division Martin Tumenta à la tête de la Minusca.

 



Commentaire


Retour en haut