Archive

Bangui: les soldats africains échangent leur casque vert contre un casque bleu

La Présidente de la République, Mme Catherine Samba-Panza a vanté le travail remarquablement accompli par la Mission Internationale de Soutien en Centrafrique

 


© RFI/Bertrand Haeckler et Laurent Correau
Cíétait lors des cérémonies marquant la fin du mandat de la MISCA en Centrafrique, le samedi 13 septembre 2014 à Bangui. La Présidente de la République, Mme Catherine Samba-Panza a vanté le travail remarquablement accompli par la Mission Internationale de Soutien en Centrafrique (MISCA) sous la conduite africaine et le progrès significatif obtenu dans la mise en úuvre de la mission en République Centrafricaine. Cette cérémonie de la fin du mandat de la MISCA marquait le transfert de responsabilités entre la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite Africaine (MISCA) et la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) conformément à la Résolution 2149 du Conseil de sécurité du 10 avril 2014.

 


© UNMINUSCA
La Présidente Catherine Samba-Panza a reconnu que le peuple centrafricain est reconnaissant pour le dévouement et des actions salutaires entreprises par la MISCA ayant permis díéviter le pire. Pour le Chef de líEtat de la transition, Catherine Samba-Panza, aujourdíhui la ville de Bangui à presque retrouver sa guetté ; les écoles et les hôpitaux ont rouvert leur service, la vaillante population réapprend à vivre ensemble dans la quiétude, le corridor Bangui-Beloko, principale source díapprovisionnement du pays est sécurisé grâce à la MISCA et à la sangaris.

La Présidente Catherine Samba-Panza a fait savoir que dans líOuest du pays la situation se normalise peu à peu, dans le nord Est où les éléments des ex-Séléka se sont repliés, la MISCA et la Sangaris se sont déployés dans toutes les grandes villes, sauf à Birao. « Nous osons espérer que ce déploiement mettra fin à la spéculation sur la partition de la République Centrafricaine, que nous condamnons avec la dernière rigueur », a martelé, la Présidente Catherine Samba-Panza.

 


© UNMINUSCA
La Présidente Catherine Samba-Panza a promis quíelle fera ce qui à son pouvoir pour ramener la République Centrafricaine dans le concert des nations démocratiques, par líorganisation des élections libres et transparentes à la fin de la transition. Saisissant de cette opportunité, le Chef de líEtat de transition, Catherine Samba-Panza a remercié líUnion Africaine et ses pairs de la Communauté Economique des Etats de líAfrique centrale (CEEAC) pour compréhension de la nécessité de cette opération et surtout en vue de son aboutissement.

Pour mémoire, la signature du Protocole díaccord le 4 décembre 2013 entre le gouvernement centrafricain et le Commissaire Paix de Sécurité de líUA appuyé par les Résolutions 21/21 et 21/27 du Conseil de sécurité des nations-Unies ont ouvert la voie à une action internationale de rétablissement de la paix et de líassistance humanitaire en Centrafrique.


Commentaire


Retour en haut