Archive

RCA: la Minusca annonce son arrivée à Bangui

«Les ramifications de la crise centrafricaine ne sont pas essentiellement sécuritaires et humanitaires, elles sont également étroitement liées aux infrastructures»

 

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en RCA (Minusca) a entrepris, mardi, des travaux de génie à líAvenue Amadou Toumani Touré, dans le 6ème arrondissement de Bangui (quartier chrétien). En présence du Premier ministre centrafricain, Mahamat Kamoun, du représentant spécial du Secrétaire des Nations unies en RCA, le Général Babakar Gaye, et díautres hauts responsables centrafricains, la force onusienne qui est fraîchement arrivée en RCA pour prendre la relève sur la Mission internationale de soutien à la Centrafrique, sous conduite africaine (Misca) est passée à líaction à six jours du transferts des compétences de la Misca à la Minusca.

 


© aa.com.tr
« Aujourdíhui, nous avons donné un premier signal. Cíest que notre mission primordiale consiste à protéger les populations. Mais, comme nous vivons au milieu de ces populations, et que nous sommes sensibles à leurs difficultés de toutes natures, nous entreprendrons, le cas échéant, des travaux de génie destinés à faciliter le déploiement de nos forces et à améliorer un tant soit peu les conditions de ces populations, en rendant plus fluide la circulation sur les itinéraires importants de la ville », a déclaré, à cette occasion, le Général Gaye.

Abondant dans le même sens, le Colonel Alfius de la Minusca, a indiqué : « les ramifications de la crise centrafricaine ne sont pas essentiellement sécuritaires et humanitaires. Elles sont également étroitement liées aux infrastructures. La dégradation des ouvrages díarts à Bangui est inquiétante. Il est rare díaller díun point à un autre sans détour, soit parce quíun pont síest effondré, soit parce que la voie est impraticable. Sur les quelques artères praticables de la capitale, il faut serpenter. Les nombreuses déviations qui traversent les quartiers et les zones díhabitation provoquent de líérosion ou des tempêtes poussiéreuses ».

Se félicitant du démarrage de ces travaux, Francette Catherine Makaké, Maire du 6ème arrondissement, a déclaré : « toute la population de ce quartier est heureuse díaccueillir les travaux de réhabilitation de líAvenue Amadou Toumani Touré qui seront réalisés par la MINUSCA, à líinitiative du gouvernement de transition".

 



Commentaire


Retour en haut