Archive

Algérie: la CAF réclame des sanctions «exemplaires»

Issa Hayatou a appelé à la nécessité d’infliger des sanctions coercitives après la mort de l’attaquant camerounais Albert Ebossé

 

Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), le camerounais Issa Hayatou a appelé à la nécessité d’infliger des sanctions coercitives après la mort de l’attaquant camerounais Albert Ebossé, attaquant du club algérien de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), samedi, à Tizi Ouzou après avoir été atteint d’un projectile, à la fin du match face à l’USM d’Alger (USMA). Dans une déclaration faite, dimanche, au site de la CAF, Hayatou a estimé que « le football africain ne doit pas être un foyer de vandalisme et de violence et nous espérons des sanctions exemplaires contre cette recrudescence de violence ».

 


© africatopsports.com
«Il n’y a pas de place à la violence dans le football africain en particulier et dans le sport en général, nous sommes animés d’une détermination inébranlable à éliminer et à éradiquer toute forme de violence et d’attitude antisportive sur les pelouses du continent », a lâché le président de la CAF.*

Et Hayatou de conclure: « Je réclame de prendre des sanctions appropriées face aux auteurs de cet acte, dès lors que le football ne doit pas être un terreau à la violence ». LA JS Kabylie a perdu samedi soir, à domicile, face au club de la capitale, l’USM d’Alger par 2 buts à 1 en match comptant pour la deuxième journée du championnat d’Algérie, ce qui a suscité la colère du public qui lancé des fumigènes et des pierres à l’endroit des joueurs qui quittaient la pelouse. L’unique but de la JS Kabylie a été marqué par le disparu Ebossé, âgé de 25 ans et qui s’était engagé avec le club algérien depuis le mois de juillet 2013.

 



Commentaire


Retour en haut