Archive

Centrafrique: la Présidente confirme le choix de Mahamat Kamoun

Justifiant sa décision, elle a précisé que le choix son Premier ministre est le symbole de la symbiose communautaire dans la mesure où il est né de père Musulman et de mère chrétienne

 

La Présidente de la Transition Mme Catherine Samba Panza, a confirmé le choix de Mahamat Kamoun au poste de Premier ministre et décidé de la publication ce soir au trop tard du nouveau gouvernement, lors díune déclaration à la nation, vendredi 22 août 2014 à Bangui. Justifiant sa décision, la Présidente de la République, a précisé que le choix de Mahamat Kamoun est aujourdíhui le symbole de la symbiose communautaire dans la mesure où il est né de père Musulman et de mère chrétienne.

 


© Radio Ndéké Luka
Confirmé à son poste
Síagissant de la configuration du nouveau gouvernement, le Chef de líEtat de la transition, Catherine Samba-Panza a soutenu quíelle veillera à ce que le caractère inclusif de ce gouvernement soit respecté, en y incluant les principales entités représentatives des Forces Vives de la nation centrafricaine, en mettant líaccent sur líéquilibre régional.

Cependant, a souligné la Présidente, Catherine Samba-Panza, « il importe de préciser que tout le monde ne pourra pas entrer dans ce gouvernement. Par contre, il aura de la place dans les autres structures de líEtat ».

Par ailleurs, la Présidente de Transition Catherine Samba Panza a invité ses compatriotes à plus de vigilance compte tenu de toutes les manipulations qui síorganisent pour déstabiliser les autorités de la Transition et de mettre à mal la souveraineté de la République Centrafricaine.

Enfin, Mme Catherine Samba-Panza a exhorté ses compatriotes à observer le calme et la sérénité, et tous ceux qui ont des revendications à faire valoir, ou ceux qui pensent à un recadrage de la Transition en cours pourront le faire dans le cadre du dialogue national qui aura lieu dans les mois à venir. Il sied de rappeler que líobjet de cette déclaration est de justifier le choix du nouveau Premier Ministre Mahamat Kamoun qui relève de son pouvoir discrétionnaire.

 



Commentaire


Retour en haut