Archive

Sous-préfet de Markounda: le Ministre Aristide Sokambi veut aller au Tchad

Lucien Mbaïgoto et son secrétaire général sont toujours en détention au Tchad malgré líimplication du gouvernement centrafricain pour sa libération

 

Lucien Mbaïgoto, le Sous-préfet de Markounda (Préfecture de líOuham, dans le nord de la RCA) a été arrêté le 17 mai 2014 par des forces de sécurité tchadiennes alors quíil était allé sensibiliser ses administrés réfugiés dans le sud du Tchad à rentrer à Markounda. Trois mois et deux jours après son arrestation, le fonctionnaire centrafricain et son secrétaire général viventt toujours en détention à NíDjamena, la capitale tchadienne. Ils sont toujours en détention au Tchad, malgré líimplication du gouvernement centrafricain pour sa libération.

 


© autres médias
Lucien Mbaïgoto, le Sous-préfet de Markounda
En effet, contacté par le RJDH au sujet de líarrestation du Sous-préfet de Markounda, le Ministre sortant de líAdministration du territoire, Aristide Sokambi, a laissé entendre que le gouvernement síest impliqué à divers niveaux et il espère que sous peu, le personnel de son ministère recouvra la liberté : «M. Mbaïgoto est toujours en détention à NíDjamena au Tchad. Les procédures pour sa libération sont en cours», a dit Aristide Sokambi. «Le Ministre des Affaires Etrangères centrafricain síest impliqué personnellement. Il a saisi son homologue du Tchad et les choses sont en marche. La présidente est également impliquée. Moi-même, je me rendrai très prochainement au Tchad pour rencontrer mon collègue tchadien afin que nos agents puissent être libérés. Puisquíils sont toujours en fonction, il níy a pas de raison à ce quíils restent longtemps en prison au Tchad», a indiqué le ministre sortant. Le ministre a également déclaré que les motifs de líarrestation de ce sous-préfet et son secrétaire général ne sont pas encore connus des autorités centrafricaines. Affaire à suivre

 



Commentaire


Retour en haut