Archive

Centrafrique: le Japon soutient à nouveau le PAM au Tchad et en RCA

Le PAM-Tchad va recevoir environ 3,9 millions de dollars pour améliorer la résilience des Soudanais et des personnes arrivées de Centrafrique qui résident dans l'est du pays

 

Le PAM, tient à remercier le gouvernement du Japon qui vient d'accorder un financement de 640 millions de Yen (6,25 million de dollars) pour l'assistance alimentaires aux réfugiés et personnes déplacées au Tchad et en république Centrafricaine (RCA). Le Programme alimentaire mondial des Nations-Unies (PAM) - Tchad va recevoir 400 millions de Yen (3,9 millions de dollars) pour améliorer la résilience des Soudanais et des personnes arrivées de Centrafrique qui résident dans l'est du Tchad. Ces personnes ne peuvent pour de multiples raisons, repartir et dépendent entièrement de l'assistance alimentaire du PAM. "A un moment où les donateurs doivent choisir quelle urgence humanitaire soutenir, nous sommes très reconnaissants au peuple japonais de son soutien qui arrive au bon moment.

 

Au Tchad, faute de financement suffisant, nous avons déjà dû nous résoudre à diminuer les rations distribuées aux réfugiés, et cette nouvelle contribution est un soulagement", a indiqué Denise Brown directrice régionale du PAM pour l'Afrique de l'Ouest. Le PAM n'a reçu que la moitié des fonds nécessaires pour l'assistance alimentaire aux réfugiés soudanais et centrafricains au Tchad. Récemment les rations ont été diminuées de 60% rendant ces personnes vulnérables à l'insécurité alimentaire et à diverses formes d'exploitations.

En République Centrafricaine, la contribution japonaise de 240 millions de Yen (2,34 millions de dollars) servira à l'achat de diverses denrées. Plus de 500.000 personnes sont actuellement déplacées à l'intérieur du pays et ont besoin d'assistance humanitaire. "Le monde ne doit pas oublier ceux qui ont fui les horreurs au Darfour il y a quelques années, ainsi que les gens de Centrafrique réfugiés ou déplacés et qui n'ont accès ni à leur champ ni a aucune source de revenu. Ils dépendent tous du soutien et de la solidarité de la communauté internationale. Notre contribution à cette assistance vitale, pourra, j'espère, soulager ces gens qui sont partis dans des conditions très difficiles", a déclaré son Excellence Tsutomu Arai, ambassadeur du Japon en charge du Tchad et de la Centrafrique.

En 2014, le PAM prévoit d'apporter une assistance à 1,2 millions de personnes dans le cadre de son opération de secours et de redressement, en plus de son aide aux autres groupes vulnérables. Pour cette opération, le PAM a besoin de 11,5 millions pour les 6 prochains mois. En Centrafrique, le PAM assiste environ 500.000 personnes par mois, dans plus de 100 points de distributions dans le pays. Le gouvernement japonais a contribué à hauteur de 32 millions de dollars aux opérations du PAM au Tchad ces 5 dernières années, et à hauteur de 19,1 millions en Centrafrique.

 



Commentaire


Retour en haut