Archive

Des données archéologiques sur la RCA volées chez un responsable universitaire

Durant ce braquage qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, les malfaiteurs ont également emporté avec eux des appareils électroménagers et de l’argent

 

Le directeur d’études à la faculté d’archéologie à l’Université de Bangui, Alfred Jean Paul Ndanga, a été attaqué dans son domicile à Bangui par trois individus qui ont notamment mis la main sur son ordinateur portable contenant des données archéologiques inédites sur la République centrafricaine. Durant ce braquage qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, les malfaiteurs ont également emporté avec eux des appareils électroménagers et de l’argent. « Ce qui me fait très mal c’est d’avoir impulsé une psychose dans ma famille. Franchement on se sent mal à l’aise de vivre dans ce pays » s’est plaint M Ndanga, ajoutant que « l’ordinateur qui a été emporté contient toutes les données archéologiques de la République Centrafricaine. C’est une perte immense dans la mesure où ne peut retrouver ces donnes-là ailleurs. Sauf celles que j’ai publiées. Ce sont des données inédites qui courent sur plusieurs décennies ».

 

Selon le Dr Alfred Jean Paul Ndanga, c’est aux environs d’une heure du matin que trois hommes (deux munis d’arme automatique kalachnikov et un troisième d’une machette) l’ont surpris avec son jeune frère dans le salon de sa main. Après avoir cassé les persiennes et introduit le canon de leurs armes, ils ont, selon la victime, fait main basse sur tous les appareils au salon, visité les chambres des enfants qui étaient terrorisé avant d’enjoindre la maitresse de la maison de « leur donner de l’argent» .

S’adressant aux braqueurs M Ndanga leur a demandé de restituer à l’Université de Bangui les données confisquées. En effet, a-t-il dit, ‘’les données scientifiques c’est quelque chose qui appartient à l’humanité. Qu’ils les gravent sur DVD et les remettent à l’Université de Bangui c’est sera une contribution à l’essor de l’archéologie ».

 



Commentaire


Retour en haut