Archive

Gouvernement: le nouveau PM centrafricain consulte Samba-Panza

M. Kamoun Mahamat a été reçu en audience par la Présidente de la transition au sujet de la formation du prochain gouvernement qui se veut inclusif

 

Le nouveau Premier ministre centrafricain, Kamoun Mahamat, síest félicité de líaudience que lui a accordée la présidente Catherine Samba-Panza, soulignant avoir reçu de cette dernières des directives et des critères sur lesquels il pourra síappuyer pour procéder à la formation du futur gouvernement. «Nous avons reçu des propositions émanant de toutes les entités signataires de líaccord de Brazzaville. Nous allons dans un bref délai examiner ces propositions et en fonction du profil qui a été défini, nous choisirons les fils et les filles qui seront membres de ce gouvernement», a confié, Kamoun Mahamat au sortir de líaudience qui a eu lieu, lundi, au Palais de la renaissance à Bangui.

<div align="center"><iframe width="560" height="315" src="//www.youtube.com/embed/nCtArXV8qbI?list=UUXxT_tXG61978rXCvLTEmGA" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></div>

 

Justifiant le choix porté sur sa modeste personne, le chef du gouvernement a balayé díun revers de la main toutes les contestations provenant de la coalition séléka et de certaines entités «il níest pas dit que le premier ministre devrait être choisi de la coalition séléka» a-t-il souligné. Selon M Kamoun sa nomination síinscrit dans líEsprit de Brazzaville, car, relève-t-il, «l'ensemble de la classe politique, la société civile, la confession religieuse, les mouvements politico-militaires tout le monde a souhaité avoir un premier ministre intègre, technocrate, compétent et expérimenté». Il a par ailleurs lancé un appel à la population pour un soutien dans ses lourdes missions. «Je sais, a-t-il dit, que la tâche níest pas facile mais avec de tout le monde on va peut-être relever le défi».

 



Commentaire


Retour en haut