Archive

Maison Blanche: des bananes plantain à la soirée des chefs d'État africains

Les près de cinquante chefs d'État et de gouvernement africains, accompagnés de leurs épouses, ont été reçus par le couple Obama pour un dîner officiel

 

C'était la soirée mondaine du sommet à ne pas manquer. Mardi 5 août, les 48 chefs d'État et de gouvernement africains réunis à Washington pour le sommet États-Unis-Afrique étaient invités à diner à la Maison Blanche par le couple Obama. Pour la plupart accompagnés de leur épouse, ils ont afflués un à un vers la célèbre présidence américaine - où la majorité n'avaient jamais mis les pieds - à partir de 18h. Pendant près d'une heure et demie, sous un beau soleil estival, un défilé d'imposants 4x4 aux vitres teintées a déposé les convives sous le porche principal. S'enchaînait alors le même rituel : accueil par le chef du protocole, montée du tapis rouge sous l'oeil sévère de Marines parfaitement alignés, et pose, plus ou moins assurée, devant la centaine de journalistes massés dans la tribune. À ce petit jeu très médiatique, certains (et certaines) se sont fait plus ou moins remarquer. Ce fut le cas de la Première dame camerounaise Chantal Biya, parée d'une robe rose bonbon qui a fait sensation, ou encore de Ange Ingabire, la fille du président rwandais Paul Kagamé, qui accompagnait son père pour l'occasion. De son côté, l'orchestre placé derrière la porte d'entrée avait du mal à dissimuler les slogans hostiles des centaines de manifestants africains, dont une majorité de Guinéens, massés derrière les grilles de la Maison Blanche.

 


© autres médias
fête à la maison blanche
Un toast à la "nouvelle Afrique"
Une fois à l'intérieur, les invités étaient accueillis par Barack et Michelle Obama, avec une photo souvenir à la clé (consultable sur la page Flickr de l'évènement). Ils étaient ensuite dirigés vers le jardin, où une vaste tente blanche avait été spécialement dressée pour l'occasion. Outre les chefs d'État et de gouvernement du continent, accompagnés de leurs ministres des Affaires étrangères, des diplomates de haut niveau et des grands patrons faisaient aussi partie de la fête. Tout comme l'ancien président américain Jimmy Carter et plusieurs célébrités, tel l'acteur Robert de Niro ou la chanteuse béninoise Angélique Kidjo. Ces nombreux hôtes ont notamment eu droit à quelques chansons de la star Lionel Richie, venu spécialement pour la soirée.

Avant de passer à table, Barack Obama a affirmé que le "sang africain coulait dans les veines de sa famille" et a porté un toast à la "nouvelle Afrique, celle qui croît et qui est pleine de promesse". L'assemblée s'est ensuite installée pour un dîner aux saveurs américaines et africaines. Au menu : gazpacho de tomates épicées avec oignons frits, boeuf grillé avec chermoula et bananes plantain, et "fudge cake" accompagné de papayes parfumées à la vanille de Madagascar. Le président Obama et ses homologues africains se retrouveront mercredi, dernier jour du sommet, pour trois sessions de travail consacrées à l'investissement, à la sécurité, et à la bonne gouvernance.

Réunis à Washington pour le sommet États-Unis-Afrique, près de cinquante chefs d'État et de gouvernement africains, accompagnés de leurs épouses, ont été reçus mardi, 05 août 2014 soir par le couple Obama pour un dîner officiel à la Maison Blanche. Un événement inédit, mêlant représentation politique, paillettes, et ambiance à l'américaine.

 



Commentaire


Retour en haut