Archive

Le musicien «Ozaguin» appelle les Centrafricains à cultiver la paix

De retour au pays après cinq mois vécus en France, le musicien a dit avoir donné plusieurs concerts à Paris et dans dix provinces

 


© maison-alphonse-daudet.com
Le musicien centrafricain Jean Paul Mbelet, alias «Ozaguin»
Le musicien centrafricain Jean Paul Mbelet, alias «Ozaguin», a lancé un appel à la paix à líendroit de tous ses compatriotes, surtout envers ses collègues musiciens qui, a-t-il dit, doivent síinspirer de líexemple ivoirien en prenant à bras-le-corps le combat pour le retour de la paix en Centrafrique.

«On veut la paix. Au nom de tous les artistes musiciens centrafricains on veut la paix. Rien que la paix», a-t-il dit avant díajouter: «la Côte díIvoire a connu la crise et ce sont les artistes musiciens ivoiriens qui ont tout fait pour ramener la paix. Je souhaite que les musiciens et artistes centrafricains suivent líexemple de leurs frères ivoiriens ».

«Ozaguin» qui donnait à Bangui une conférence de presse pour présenter son nouvel album intitulé «Si jíétais président» a dans líimmédiat invité les déplacés internes à regagner leurs domiciles, tout en leur demandant de Ďígarder espoir car la paix reviendra ».

De retour au pays après cinq mois vécus en France, le musicien a dit avoir donné plusieurs concerts à Paris et dans dix provinces. «Si jíétais président» est un album dix titres enregistrés tous en France, a indiqué «Ozaguin», soulignant que ce déplacement lui a permis de se payer des instruments musicaux qui vont arriver dans les jours à venir.

 

 



Commentaire


Retour en haut