Archive

Bangui: clôture de la campagne Zéro sida en milieu sportif

Cette campagne de sensibilisation avait été menée grâce à l’appui technique et financier de l’ONUSIDA

 

La campagne de sensibilisation pour Zéro Sida en milieu sportif, lancée en février 2013 par l’Association Nationale des Jeunes Femmes Actives pour la Solidarité (ANJFAS), a été close mercredi 30 juillet 2014, lors d’une cérémonie officielle au ministère de la jeunesse et des sports. Cette campagne de sensibilisation avait été menée grâce à l’appui technique et financier de l’ONUSIDA. Selon Jean Aser Ngaïssona, chargé de suivi-évaluation à l’ANJFAS, cet appui leur a permis de marquer les évènements sportifs nationaux et internationaux, en sensibilisant les sportifs et leur public sur les objectifs zéro nouvelles infections à VIH, zéro discrimination/stigmatisation et zéro décès liés au Sida d’ici à 2015. «Pendant cette campagne, nous avions touchés 28 480 hommes et 9 000 femmes. L’ANJFAS a pu distribuer 180 000 préservatifs masculins et 25 000 préservatifs féminins, offerts par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA)», a expliqué Jean Aser Ngaïssona.

 

Adèle Boukary, vice-présidente de l’ANJFAS, a présenté les faiblesses de cette campagne. «L’insécurité ne nous a pas permis de travailler convenablement car, des évènements sportifs ont été suspendus dans plusieurs fédérations. De même, nous devrions initier des collectes de fonds dits "Fonds de Solidarité Thérapeutique", pour permettre au Ministère de la Jeunesse et des Sports de prendre en charge les personnes infectées dans ce secteur. Malheureusement, cette activité n’a pas été réalisée», a regretté Adèle Boukary.

Pour la Directrice-pays de l’ONUSIDA, Docteur Christine Mbonyingingo, son institution compte relancer cette campagne et la mise sur pied du Fonds de Solidarité Thérapeutique, afin de répondre à l’appel de Michel Sidibé, Directeur Exécutif de l’ONUSIDA. « Le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2012, a invité l’Afrique à saisir l’opportunité exceptionnelle qu’offre cette CAN pour mobiliser et redynamiser les africains contre le Sida », a rappelé Christine Mbonyingingo sur l’importance de cette campagne. Cette campagne avait été réalisée dans les fédérations sportives de la ville de Bangui et la deuxième édition prévoit une campagne sur l’ensemble du territoire national.

 



Commentaire


Retour en haut