Archive

Bangui: la prière de líAïd sous haute surveillance

Dans son sermon l'imam de la mosquée Atig - El Hadj Aliou Housseine a exhorté les musulmans de ne pas s'éloigner des prescriptions du prophète Mohamed

 

Après les tirs en líair du matin qui ont laissé penser à des affrontements les habitants du principal quartier de km5 ont commencé à converger, lundi, vers les deux principales mosquées à savoir la Mosquée Centrale et la mosquée Atig pour la prière de l'Aïd sous la surveillance des soldats des forces internationales. La Mosquée Atig a accueilli des centaines de centrafricains de confessions musulmanes où la prière s'est déroulée sous haute surveillance des soldats burundais de la Misca (La Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite Africaine).La cour de la mosquée était archicomble ce qui a poussé les gens à prier dans les rues adjacente.

 


© aa.com.tr
Jour de prière, de joie et d'Allégresse
Pour líoccasion le gouvernement centrafricain a envoyé la conseillère et porte-parole du premier ministre, Mme Annick Service venue participer à la cérémonie et distribuer des sommes d'argent pour les mosquées.

«Je suis venue aujourd'hui au nom de la présidente de la république Madame Catherine Samba Panza et du premier ministre André Nzapayeké pour congratuler la communauté musulmane pour tous ce qu'elle a eu à faire pendant la période de Ramadan qui a été marqué par une certaine accalmie», a-t-elle indiqué. «On travaille étroitement avec les représentants de la communauté musulmane. On a fait beaucoup d'actions pour líapaiser, être proche d'elle et écouter ces attentes», a-t-elle ajouté. Dans son prêche L'imam de la mosquée Atig - El Hadj Aliou Housseine a exhorté les musulmans de ne pas s'éloigner des prescriptions du prophète Mohamed avant de laisser le champ libre à des musiques traditionnelles et des spectacles de danse populaires.

 



Commentaire


Retour en haut