Archive

Misca: joyeuse fête de fin de ramadan à la communauté musulmane centrafricaine

Le Général Jean-Marie Michel Mokoko, se joint à la communauté musulmane de la RCA à líoccasion de la célébration de la journée marquant la fin du Ramadan

 

Le Représentant spécial de la Présidente de la Commission de líUnion africaine (UA) en République centrafricaine (RCA) et chef de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA), le Général Jean-Marie Michel Mokoko, se joint à la communauté musulmane de la RCA à líoccasion de la célébration de la journée marquant la fin du Ramadan. Il souhaite aux membres de cette communauté une bonne fête de líAïd al-Fitr.

 


© peaceau.org
Misca et musulmans à Bangui
Le Représentant spécial note que la célébration, cette année, de líAïd al-Fitr revêt un caractère particulier. Elle intervient, en effet, au lendemain de la signature de líAccord de cessation des hostilités entre les groupes politico-militaires de la RCA lors du Forum de réconciliation nationale inter-centrafricaine tenu à Brazzaville, en République du Congo, du 21 au 23 juillet 2014. Cet Accord ouvre des perspectives encourageantes en vue du règlement de la grave crise que connaît la RCA et de la promotion de la concorde entre toutes les communautés du pays.

Réitérant l'importance cruciale que revêtent la restauration de la cohésion sociale, la promotion de la réconciliation nationale et la préservation de l'unité de la RCA, le Représentant spécial rappelle qu'au terme du communiqué final du Forum de Brazzaville, les Parties ont convenu non seulement de líarrêt immédiat des combats entre les belligérants, mais aussi de la fin de toutes les campagnes de haine et de violence. Il exhorte l'ensemble des communautés et des acteurs centrafricains à saisir l'occasion de la fête de líAïd al-Fitr pour redoubler d'efforts en vue de surmonter définitivement les défis multidimensionnels auxquels la RCA est confrontée et d'ouvrir une nouvelle page, faite de paix, de concorde et de bien-être socio-économique, dans l'histoire de leur pays meurtri.

 



Commentaire


Retour en haut