Archive

Centrafrique: les armes vont-elles vraiment se taire en RCA ?

Le Forum de Brazzaville pour la paix en RCA a débouché mercredi soir sur la signature d'un accord de cessation des hostilités entre la Seleka et les milices Anti-balaka

 

Mais quelles sont les chances de cet accord?
Trois jours de discussions difficiles et au final, un accord de cessez-le-feu... par rapport à ses objectifs annoncés, le résultat du Forum de Brazzaville semble bien modeste. Les armes vont-elles vraiment se taire en RCA ? Le président congolais Denis Sassou Nguesso, médiateur dans la crise centrafricaine, a néanmoins souligné que ces engagements ne sont qu'un début : « Il fallait bien commencer par la cessation des hostilités. Comme j'aime à le répéter, le plus long voyage commence par le premier pas. » Selon le président congolais, ce premier pas sera suivi d'un dialogue inclusif dans les 16 préfectures du pays, puis d'un forum de réconciliation nationale à Bangui.

 


© Minusca
Campagne de sensibilisation sur la restitution volontaire des armes dans les 8 arrondissements de Bangui organisée par l'ONG vitalité, en 2013
Les Centrafricains entre espoir et scepticisme
Dans la capitale centrafricaine, l'issue du Forum de Brazzaville est accueillie avec beaucoup de scepticisme, en particulier par le « Front du Refus ». Le mouvement, composé d'une trentaine de partis politiques, de représentants des confessions religieuses et de la société civile centrafricaine, était opposé à l'organisation de discussions dans la capitale congolaise et logiquement, il en rejette les résultats. « Les accords de Brazzaville n'engagent que leurs signataires et non les Seleka et les Anti-Balaka qui sont dans leurs petits villages. Est-ce qu'à partir de cet accord, on a recensé tous les éléments des Anti-Balaka et Seleka ? » souligne Joseph Bendounga, président du MDREC, un des partis de ce Front du refus

Le problème du désarmement
À l'origine, les participants du Forum de Brazzaville devaient s'entendre également sur le désarmement des milices, or c'est un point qui n'a pas été résolu.

 



Commentaire


Retour en haut