Archive

L'Angola prend part au forum sur la réconciliation en RCA

Le Forum de Brazzaville, qui se tient jusquíau mercredi 23, a été recommandé par la Ve réunion du Groupe international de contact sur la Rca

 

Le ministre angolais des Relations extérieures, Georges Chikoti, est parmi les figures africaines présentes au premier Forum sur la réconciliation nationale et le dialogue politique en République centrafricaine (Rca), ouvert dans la capitale congolaise, Brazzaville. M. George Chikoti est à la tête de la délégation angolaise, en représentation du président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), le chef díÉtat angolais, José Eduardo dos Santos.

 


© peaceau.org
vue de la rencontre
Le Forum de Brazzaville, qui se tient jusquíau mercredi 23, a été recommandé par la Ve réunion du Groupe international de contact sur la Rca, organisée le 07 juillet dernier, à Addis- Abeba, (Éthiopie), sous líégide du médiateur de la Communauté économique des États de líAfrique centrale (Ceeac) sur la crise centrafricaine, le chef díÉtat congolais Denis Sassou NíGuesso. La situation díinsécurité qui prévaut en Rca inquiète le continent africain et la communauté internationale, en particulier les pays membres de la Ceeac, et líOrganisation des Nations unies (Onu) a promis de déployer une force de paix dans le pays.

M. Eduardo dos Santos assure depuis le 15 janvier dernier la présidence rotative de la Cirgl et, en cette qualité, il a reçu en audience la semaine dernière, le Premier ministre du gouvernement de transition de la République centrafricaine, André Nzapayéké. Le chef du gouvernement de transition de la Rca a déclaré croire que líappui international pourrait aider son pays à retrouver la normalité et a demandé le renfort des forces internationales de maintien de la paix pour garantir une plus grande couverture du territoire national. Il a indiqué que près de 2.000 effectifs français e 6.000 de la Misca, force de líUnion africaine, «peinent à couvrir les 26.223 km2 de la Rca». Il a aussi appelé au déblocage des fonds annoncés pour la Rca, en révélant que líargent déjà déboursé «ne représentait presque rien».

 



Commentaire


Retour en haut