Archive

Le Groupe de contact sur la Centrafrique síentretient avec le CNT

La rencontre du parlement de transition à Bangui visait à préparer les thèmes à verser à la discussion du forum de Brazzaville du 21 au 23 juillet prochain

 


© photos/information_binuca
Les membres du Groupe 8, organe de suivi du Groupe international de contact sur la République Centrafricaine (GIC-RCA), conduits par le représentant du président congolais, médiateur dans la crise centrafricaine, le général Léonard Essongo, se sont entretenus jeudi avec le bureau du Conseil national de transition (CNT) dirigé par sa vice-présidente Léa Koyaasoum Doumta. La rencontre síest déroulée au siège du parlement de transition à Bangui.

Selon une source officielle, il était question de la présentation du Groupe 8 au bureau du Conseil national de Transition (CNT), de faire un compte-rendu des réunions extraordinaire des chefs díEtat de la Communauté économique des Etats de líAfrique centrale (CEEAC) et de la cinquième réunion du GIC-RCA díAddis-Abeba du 7au 8 juillet 2014. « Le groupe de 8 a été mis en place récemment au sortir de la quatrième réunion de Groupe international de contact sur la RCA (GIC-RCA) de Brazzaville du 21 au 22 mars 2014», a expliqué le général Jean Marie Michel Mokoko, chef de la MISCA, au sortir de líaudience.

Il a indiqué que le groupe suit sur le terrain, pour le compte du GIC-RCA, líévolution de la situation à travers líexécution de la feuille de route de la transition ainsi que la participation de la communauté internationale qui vient en appui aux autorités de transition. « Nous avons préparé un ordre du jour précis que nous avons soumis aux deux médiateurs qui líont naturellement validé. Cet ordre de jour portait sur les thèmes à verser à la discussion du forum de Brazzaville du 21 au 23 juillet prochain», a-t-il rappelé.

 

 



Commentaire


Retour en haut