Archive

Non au retour de Djotodia et de Nouredine!

Le président de la 1ère transition en exil vient díêtre reconduit président de la Séléka à líissue de líAG générale de Birao

 

LíAssemblée Générale du syndicat centrafricain du crime nommé SELEKA vient de s'achever à Birao. Michel Djotodia est reconduit Président de la Seleka et Nouredine Adam, son 1er Vice-Président. Maintenant que ces criminels viennent de faire la démonstration de leur mépris pour le peuple alors qu'une fenêtre de sortie honorable leur était offerte par la Communauté Internationale via le folklorique forum de Brazzaville, qu'avons-nous encore à négocier avec Djotodia et Nouredine alors que les Nations-Unies et les États-Unis ont pris des sanctions contre eux et que de nombreuses organisations de par le monde, exigent le jugement de ces derniers? Qu'avons-nous encore à négocier avec ceux qui sont la cause directe d'au moins 200.000 morts en 16 mois? Qu'avons-nous encore à négocier avec ceux qui sont la cause d'au moins 34% de décroissance sur 2013? Qu'avons+nous encore à négocier avec ceux qui veulent diviser en deux notre pays et qui y ont fait croître le virus de la haine religieuse?

OUI A LA RCA, OUI A LA PAIX, NON AU RETOUR DE DJOTODIA ET NOUREDINE.
Clément De Boutet-M'bamba

 

Au Cambodge, Salot Sar (Pol Pol), Yang Sari, Khieu San Pan et tous les dignitaires KHMERS ROUGES furent jugés ou traqués. J'en appelle donc, après ce manifeste bras d'honneur des Khmers rouges centrafricains à la communauté nationale, aux associations et partis politiques centrafricains ayant pris la courageuse décision du 09 juillet 2014 à ne pas se rendre à Brazzaville. Rien, Absolument rien, ne justifie que l'on soit à la même table que Djotodia et Nouredine. Ceux qui prendront la décision de s'asseoire à la même table que ces derniers, en porteront la responsabilité devant l'histoire et devant le sang des Centrafricains innocemment versés depuis le 10 décembre 2012.

 



Commentaire


Retour en haut