Archive

Début du ramadan en RCA sous le signe du «vivre-ensemble»

Les musulmans de Centrafrique ont entamé dimanche, 29 juin le mois de ramadan placé cette année sous le signe du « vivre-ensemble ».

 

LíImam de la mosquée de Combattant, à Bangui, Oumar Kobine Layama, président de la communauté islamique de Centrafrique (CICA) a lancé un appel à la communauté musulmane et chrétienne líinvitant à líapaisement et au pardon durant ce mois de jeun et de prières. «Soyons persuadés que est le pardon est la seule porte de sortie de nos difficultés, de sortir le pays de cette crise et dans ce bon monde ainsi que le départ pour líau-delà» a-t-il dit. Pour le président de la CICA, le ramadan est « un mois de paix, de líamour du prochain, du pardon, de repentance, de charité et díentraide, de fraternité et de la cohésion ». Il a exhorté les musulmans du pays a consacré ce mois béni à la purification des cúurs car selon lui «le meilleur parmi les pêcheurs est celui qui se repent». «Après tant de destructions, de violences et de non-respect des droits de líhomme, voici le moment propice pour tout espoir envers Dieu et toute confiance envers ses semblables de tout pardonner» a conclu líIman Kobine Layama.

 

Cette période est particulière pour les musulmans de la République Centrafricaine, à cause de la crise que traverse le pays».
La période de Ramadan de cette année est particulière, selon El Adj Abakar Dieudonné Nyakanda, ancien haut-commissaire national aux droits de líhomme. «Le Ramadan de cette année est unique en son genre à cause de la crise que le pays connait en ce moment», dit-il. Ce dernier pense que ce Ramadan est une occasion «pour poser les bases réelles de la paix et de la réconciliation en Centrafrique». Pour El Adj Abakar, ce moment doit être vécu sous le signe de la réconciliation, parce que cíest ce dont la République Centrafricaine a besoin aujourdíhui. Il a appelé les chrétiens et les musulmans à dépasser les fractures actuelles résultant de cette crise. «Nous níavons pas besoin de nous voiler la face. A cause de cette crise, il y a eu des fractures entre les deux communautés qui ont toujours vécu ensemble et en parfaite harmonie dans ce pays. Il est temps que ces fractures-là soient dépassées afin que nous retrouvions le vivre ensemble qui a toujours caractérisé la vie de toutes les couches sociales de ce pays».

Le Ramadan est líun des cinq piliers de líislam. Il est caractérisé par la prière, le jeûne et líaumône que chaque musulman est censé faire durant les trente jours de ce mois. Cette période qui commence aujourdíhui prendra fin entre les 29 et 30 juillet prochains.

 



Commentaire


Retour en haut