Archive

Bangui: la France appuie la réinsertion des jeunes dans des entreprises locales

Le projet qui concerne près de 300 jeunes centrafricains sera financé par líambassade de France sur place

 

La signature de la convention, dont le montant síélève à 52,5 millions de FCFA, aura lieu demain mercredi 25 juin 2014. Líannonce a été faite dans un communiqué de presse émit par le service de la communication de líambassade de France. Selon celui-ci, líAgence centrafricaine pour la formation professionnelle et líemploi (ACFPE) et Charles Malinas, líambassadeur de France en République centrafricaine, procéderont à la signature de cette convention. «Cette subvention permettra la mise en úuvre par líACFPE díun projet díaide à líinsertion professionnelle de 300 jeunes dans des entreprises locales. Par ce geste, la France réaffirme son soutien à la jeunesse centrafricaine garante de líavenir du pays et participe à la relance du marché de líemploi à Bangui», a relevé le document. Cette subvention intervient après la signature par líAgence française de développement (THIMO 4) díune autre convention visant à la réalisation de projets à très haute intensité en main díúuvre pour un montant total supérieur à 3 milliards de FCFA.

 


© rjdh-rca
image d'illustration
Des jeunes désúuvrés reçoivent des kits après une formation
Dans le même temps samedi dernier, des kits après avoir été formés par líONG Union des Techniciens en Faveur des Jeunes Désúuvrés (UTFAJED). Une aide de líONG internationale Ďí Save the Childreníí, dont le montant síélève à 150 dollars américain a permis de réaliser ces activités. Ce don est composé des ustensiles de cuisine et de matériel de menuiserie. Les bénéficiaires sont des apprentis de la deuxième promotion formés par UTFAJED.

Philippe Bida Ngrediber, président du comité díorientation de cette ONG UTFAJED, a fait savoir que la remise des kits permettra aux bénéficiaires díêtre opérationnels à la fin de leur formation. Selon Gaëtan Zomel, responsable du programme visant à protéger les enfants à líONG Save the Children, leur appui en formation aidera ces jeunes à apprendre les petits métiers qui pourront leur permettre de gagner leur vie et de poursuivre leurs études. Philippe Bida Ngrediber a annoncé quíau total, 100 autres jeunes en situations difficiles ont été identifiés et quíils bénéficieront díune formation au mois de juillet prochain.

 



Commentaire


Retour en haut