Archive

Centrafrique: un incendie ravage le ministère des Finances

Le sinistre qui s'est déclenché au niveau du service des dépenses du Ministère des Finances et du Budget serait causé par un court-circuit

 

Le malheur est survenu dans la nuit du mardi à mercredi au ministère des Finances et du Budget de Centrafrique, occasionnant díimportants dégâts matériels. Selon une source policière, le sinistre qui s'est déclenché au niveau du service des dépenses du Ministère des Finances et du Budget serait causé par un court-circuit. «Je vous avoue que les dégâts sont énormes. Parce que nous avons perdu une quinzaine d'ordinateurs avec leurs serveurs, toute la documentation et les archives depuis l'indépendance. Tout a été consumé», s'est-il alarmé. «Nous ignorons tout de l'origine de cet incident. C'est vers une heure du matin que j'ai été alerté» a confié le directeur d'exécution du budget (DEB), M Germais Ngawen, avant de préciser: «nous sommes catastrophés parce que c'est ce service qui gère toutes les dépenses de l'Etat».

 


© autres médias
image d'illustration
Selon Ngawen, le bâtiment du bloc finances a pu être sauvé grâce à plusieurs interventions des sentinelles, des équipes de l'Energie Centrafricaine (ENERCA) et des Sapeurs-Pompiers de l'aéroport qui ont réussi à circonscrire et éteindre cet incident. «Cet incident est préoccupant mais il est important vraiment qu'une enquête approfondie soit menée pour détecter son origine. C'est vrai que c'est un vieux bâtiment qui date de l'époque coloniale» a dit le premier ministre André Nzapayéké, lors de sa descente sur les lieux.

A en croire M Nzapayéké, le malheur n'est pas toujours de mauvaise chose. Car dit-il «cela nous permet de prendre de mesures nouvelles afin d'améliorer les choses». «Nous espérons de tout cúur que cet incident n'est pas criminel. Mais vu l'état du bâtiment je crois que c'est une surtension» a conclu le chef du gouvernement André Nzapayéké

 



Commentaire


Retour en haut