Archive

Campagne: pour líenregistrement des naissances en RCA

Une session de formation pour les agents recenseurs vient de síachever dans la capitale centrafricaine

 

Les agents enquêteurs des villes de Bangui, Bimbo et Bégoua, éligibles pour la mini-campagne de collecte des données relatives aux déclarations des naissances viennent de terminer une session de formation sur les techniques díapproche et díenregistrement des naissances. Selon une source proche du ministère de líAdministration, cette opération qui verra les enquêteurs faire du porte-à-porte auprès des ménages a pour but de reprendre les enregistrements perdus et de recenser tous les enfants nés pendant la période de crise et non déclarés.

 


© autres médias
Le Directeur de la Collectivité territoriale au ministère de líAdministration du territoire, Clotaire Loutomo, a souligné, au démarrage de la session de formation, que les effets récurrents de la crise centrafricaine sur le premier service public de líEtat quíest líétat-civil, se sont traduits par «la destruction systématique des archives» et líembarras dans lequel se trouvent les parents qui ne peuvent plus «déclarer les naissances dans le délai légal» Síadressant aux participants à la session de formation, il a souligné que líopération se déroule dans un contexte difficile qui requiert de la part de ceux qui líexécutent «un comportement responsable, une certaine compétence».

A líendroit des futurs recenseurs, il a déclaré : «vous leur (les habitants) adresserez des messages de paix et cohésion sociale, sans lesquels votre activité sera un échec.» La mini-campagne díenregistrement des naissances commence ce lundi 16 juin dans les localités ciblées.

 



Commentaire


Retour en haut