Archive

Neuf détenus s'évadent de la prison de Bangui

Neuf prisonniers de la Maison díarrêt central de Ngaragba ont réussi à síévader dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé, mercredi, le parquet du tribunal de grande instance de Bangui.

 


''Cette évasion n'aurait pas pu avoir lieu si les éléments qui assurent la sécurité au niveau des miradors étaient en poste'', a regretté le procureur près le tribunal de grande instance de Bangui, Ghislain Gressenguet, pointant un doigt accusateur vers les gardes.

''Je me suis rendu le dimanche à la maison d'arrêt, d'après les premières informations recueillies Il s'agit d'une défaillance comme d'habitude au niveau du service de sécurité'', a-t-il soutenu.

Ainsi, selon le procureur de la république, les pensionnaires de la maison carcérale ont profité de l'absence des gardes pour faire le mur et s'enfuir.

 


© Droits réservés
Pour le moment, M. Gressenguet a affirmé que Ď'tout le personnel fait l'objet depuis lundi d'une audition par la Section des Recherches et d'Investigations (SRI) pour établir la responsabilité des uns et des autres''.

''L'évasion a eu lieu aux environs de 17H45 c'est encore le jour, donc il n'y a aucun élément de garde qui était en poste'', a confirmé le commandant Barnabé Konzelo, régisseur de la prison de Ngaragba , ajoutant qu'il souhaite Ď'que ces éléments soient sévèrement punis puisque c'est la énième fois que cela se produit et ce sont toujours les éléments de sécurité qui sont à l'origine'' des évasions.

Il a ajouté que pour éviter d'autres évasions, le chef d'état-major des armées a envoyé en renfort à la Maison d'arrêt de Ngaragba, quelques éléments de sécurité.

La maison d'arrêt de Ngaragba, située dans le 7è arrondissement et confiée aux gardes provinciales, est non loin de la résidence de la présidente, Catherine Samba-Panza.


Commentaire


Retour en haut