Archive

L'UNICEF met en relief les difficultés qui tourmentent les enfants en RCA

Un haut responsable du Fonds des Nations Unies pour l'enfance a appelé mardi la communauté internationale à "se lever" et à contribuer à mettre fin aussi tôt que possible à la crise en République cent

 

Un haut responsable du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a appelé mardi la communauté internationale à "se lever" et à contribuer à mettre fin aussi tôt que possible à la crise en République centrafricaine (RCA), où les enfants sont en proie à une terrible vague de violence.

"La situation des enfants en RCA est très fragile et imprévisible", a indiqué Souleymane Diabate, représentant de l'UNICEF en RCA, devant les journalistes au siège de l'ONU à New York. "Vous regardez dans leurs yeux et ils sont tout simplement perdus. Mais ce n'est pas seulement à cause de la violence, c'est de la pure brutalité, des coups et de la mutilation".

 


© Droits réservés

Selon les données de l'UNICEF, 194 enfants en Centrafrique ont été blessés et tués depuis décembre dernier, dont certains par décapitation.

Les combats en RCA ont pris de plus en plus une dimension interconfessionnelle à l'issue d'un coup d'Etat fomenté par la rébeillion en 2012 et sont devenus plus féroces, avec du nombre croissant d'informations sur les violations des droits de l'Homme ainsi que des affrontements entre les milices anti-balaka à majorité chrétienne et les rebelles de la Séléka à majorité musulmane. Des centaines de milliers de personnes ont été forcées de se déplacer au sein du pays ou de s'enfuir vers l'étranger, et 2,2 millions d'autres ont besoin d'assistance humanitaire.

"L'ensemble de la population de la RCA est directement ou indirectement touché par la crise, dont les enfants", a déploré le représentant, avant d'ajouter : "C'est un cauchemar, mais c'est malheureusement bien réel".


Commentaire


Retour en haut