Archive

«2011 une année de réveil!» Par Hermann Leï

«Peuple centrafricain, donner votre opinion lors de ces élections présidentielles et législatives en tenant compte des ces valeurs qui serviront de nouvelle base»

 

Le 23 Janvier 2011, la République Centrafricaine ouvrira le bal des élections prévu cette année dans la plupart des pays du continent africain, dans un contexte régional très agité; l’impasse de la crise postélectorale en Côte d’ivoire, l’importante vague de protestation en Algérie, Tunisie, exprimant le malaise d’une jeunesse en proie au chômage, et démunie face à la hausse des denrées de première nécessité. Une année où le peuple du continent se réveille à sa grandeur. Le peuple centrafricain à l’épreuve des échéances électorales doit se remettre en mémoire ces valeurs fondamentales que sont la liberté, la justice, la vérité. Des valeurs compréhensibles qui doivent appartenir à chacun de nous, non seulement parce qu’elles sont universelles mais aussi ne peuvent être le privilège d’un groupe de personnes ayant des intérêts ou des idées en commun et proche.

 


© journaldebangui.com
Hermann Leï
Alors, Peuple centrafricain, donner votre opinion lors de ces élections présidentielles et législatives en tenant compte des ces valeurs qui serviront de nouvelle base, et nous émancipera du joug de l’impunité. Qu’on ait subi jadis le diktat d’un système, il arrive un moment où l’on se souvient, Peuple centrafricain, du clientélisme, de la corruption, des actes barbares, et du pouvoir philistin et castrateur de ses leaders. Qu’on ait fermé les yeux sur l’immensité des délits commis en toute impunité, et n’être contraint de subir sans pouvoir agir, il vient ce jour-là, celui des élections, où l’on se rend compte, du devoir et du pouvoir d’un peuple dans ce processus démocratique des pistes pour définir son avenir. Le peuple centrafricain doit pouvoir exprimer librement et de manière transparente ce qu’il veut pour préparer son futur.

Dans cette valse électorale au nom de la liberté, la justice et la vérité, ces valeurs symboliques, si exécrées et méprisées dans nos systèmes politiques, parce que susceptibles d’apporter la liberté et l’égalité de chacun, semblent caractériser l’identité de ce réveil du peuple en cette année 2011. Aucun de ces leaders en lice ne peut entraver la marche d’un peuple qui s’éveille dans sa grandeur. Nous sommes tous convaincus que le peuple, en ces circonstances, ne dispose pas toujours du monopole du verdict électoral.

La victoire des élections s’arrache souvent dans l’anarchie, au prix de la division, pour adopter une attitude rétrograde délaissant l’une de nos notions fondamentales et premières l’«UNITE».
Hermann Leï


Ces circonstances favorables sont exceptionnelles mais ne sont à aucun moment hasardeux. Quand elles se réalisent, elles sont conservées dans la mémoire des hommes, car ce sont elles qui inscrivent un Pays dans une nouvelle dynamique. Malédiction à l’encontre des candidats en lice qui pensent avoir la possibilité, compte-tenu des circonstances extérieures de faire durer le Peuple centrafricain dans l’impotence des États-faillis!

 



Commentaire


Retour en haut