Archive

Pasteur Nicolas Guerékoyamé-Gbangou: tenir ferme dans la tourmente

Le Centrafricain, Homme de Dieu exhorte les chrétiens à faire face aux circonstances avec foi

 

Les Nations Unies viennent de décider le déploiement de 12000 Casques bleus en renfort pour sécuriser le pays pris dans la spirale de la vengeance. Face à la crise humanitaire et sanitaire, dans ce climat chaotique, une question se pose aux chrétiens: «Comment tenir ferme dans la foi ?» Cette situation déstabilise de nombreux chrétiens centrafricains : «Je ne peux plus prier davantage. Je ne vois pas Dieu agir», confie líun díeux.

 


© Laurent Van Der Stockt pour «Le Monde»
Le révérend Nicolas Guerekoyame-Gbangou
Dieu essuiera nos larmes
Nicolas Guerékoyamé-Gbangou síefforce de les encourager: «Soyons patients, même si cíest difficile. Au temps fixé, Dieu essuiera nos larmes. Acceptons Sa souveraineté en toute situation. Sinon, nous serions remplis de haine, incapables de pardonner à nos ennemis.»
Pour le pasteur Nicolas, «seule la foi rend capable díendurer la souffrance». Lui-même a été arrêté et jeté en prison pour avoir parlé des atrocités perpétrées par les Sélékas. Quelques mois plus tard, sa fille décédait díune crise cardiaque due au stress, alors quíil plaidait la cause de son pays en Europe en vue de ramener la paix. Le pasteur a cherché la consolation dans la Parole de Dieu. 

 


© portesouvertes.fr
Síappuyer sur les promesses de Dieu
«Jíai reçu la consolation en me rappelant les promesses de Dieu et en me souvenant des moments où Il les a réalisées. Cíest par la foi que le juste obtient les promesses de Dieu. Si nous plaçons notre espoir en Dieu, notre foi restera éclairée.»

Sujets de prière:
ē Remercions Dieu pour le déploiement de 12 000 Casques bleus en Centrafrique pour sécuriser le pays,
ē Prions pour le pasteur Nicolas afin que Dieu lui donne la sagesse dans ses fonctions au sein de líAlliance évangélique de RCA,
ē Prions pour que les chrétiens centrafricains soient fortifiés.


Commentaire


Retour en haut