Archive

Un protocole pour la consolidation et la restauration de la paix en Centrafrique

Cíest une initiative de la Conciliation Resources (CR), une ONG britannique, et la Plateforme des confessions religieuses

 


© fait-religieux.com
Les femmes musulmanes réfugiées dans une église chrétienne
Les documents ont été paraphés par M Caesar Poblicks venu de Londres, représentant l'ONG Conciliation Resources et Monseigneur Dieudonné Nzapalahinga, Archevêque de Bangui, le Révérend Nicolas Grekoyame Gbangou et de l'Imam Oumar Kobine Layama représentant la plateforme religieuse. Ce projet pour la mise en úuvre du projet de la consolidation et de restauration de la paix en Centrafrique, est financé entièrement par l'Union Européenne par le truchement de l'ONG CR à hauteur de plus de 33 milliards de FCFA et exécuté par la plateforme des confessions religieuses de Centrafrique.

Les objectifs de ce projet sont entre autres la formation des formateurs des médiateurs et la prise en charge de 20 organisations communautaire et religieuses impliquées dans la sensibilisation pour la paix afin de réduire les tensions intercommunautaires, prévenir l'embrasement des relations interconfessionnelles, rétablir la cohésion sociale enfin d'appeler au respect des droits humains. «Le tissu de l'unité ne concerne pas seulement Bangui mais toutes les 16 préfectures de la RCA. Nous allons former des médiateurs locaux et les déployés sur le terrain» s'est réjoui le révérend Grekoyamé. «La paix symbolise un úuf et il faut bien l'entretenir» a-t-il relativisé, soulignant l'importance que revêt la paix, la cohésion sociale.

 

 



Commentaire


Retour en haut