Archive

La Norvège a refusé d'envoyer ses troupes en Centrafrique

LíUE a lancé une force de maintien de la paix pour la Centrafrique, le 1er avril après les offres de l'aide de dernière minute venues de certains gouvernements

 

La Norvège nía pas contribué pour líenvoi des troupes à la force de maintien de la paix de l'Union européenne (UE) en République centrafricaine (RCA). «[i La Norvège n'a pas de possibilité de hiérarchiser une contribution militaire à la force de l'UE en République centrafricaine», a affirmé Baard Glad Pedersen, secrétaire d'Etat au ministère des Affaires étrangères. Après de nombreux retards, l'UE a lancé une force de maintien de la paix pour la Centrafrique, le 1er avril après les offres de l'aide de dernière minute venues de certains gouvernements de l'UE.

 


© journaldebangui.com
La puissante force de 1.000 soldats de l'UE permettra de renforcer l'Union africaine et les troupes françaises pour rétablir l'ordre dans ce pays enclavé et pauvre où la violence a fait des milliers de morts. La force de l'UE restera dans le pays africain pour un maximum de six mois pour assurer la sécurité à Bangui et à l'aéroport de Bangui, où environ 70.000 personnes vivent dans des conditions désastreuses. La France a exhorté ses partenaires de l'UE à faire plus pour aider à résoudre la crise dans son ancienne colonie.

Et ce níest que le 10 avril dernier que le Conseil de sécurité des Nations Unies a pris une décision formelle sur la prise en charge de la force de l'Union africaine en Centrafrique. Peut-être alors la Norvège pourrait décider de la nature díune éventuelle contribution. Au début de décembre 2013, le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé le déploiement de 2.000 soldats français et 6.000 soldats africains pour rétablir l'ordre à Bangui, qui jusqu'à présent n' ont réussi à mettre fin au conflit.

 



Commentaire


Retour en haut