Archive

Centrafrique: le personnel de la SOCASP níest pas content

Les travailleurs observent depuis quelques jours un arrêt de travail, ils réclament le paiement de leurs salaires du mois de mars

 

Le personnel de la Société centrafricaine de stockage de produits pétroliers (SOCASP) réclame le paiement de ses salaires du mois de mars. Les travailleurs observent depuis jeudi matin un arrêt de travail. Pour prouver leur mécontentement, les employés ont conditionné toute sortie de carburants au versement de leurs salaires. Le représentant du personnel, Jules Ferry Nakombo, síinquiète du non-respect de la date du paiement des salaires. «Nous avons constaté depuis le mois de janvier que la société SOCASP ne nous paie pas le 25 de chaque mois. Le personnel se fait payé à partir du 10 dumois. Il est resté patient car il fallait que líEtat contrôle les dépenses, en pensant que la situation pourra síaméliorer au mois de février. Jusquíau 10 mars, le salaire níest pas versé», a dit Jules Ferry Nakombo.

 


Image d'illustration
Le directeur administratif et financier, Charly Didier Fonnon, affirme que le programme díemplois pour toute sortie de fonds a déjà été soumis au gouvernement de transition. Au Ministère des Mines, le directeur de cabinet, Bienvenu Callyx Bétianga explique quíil síagit díun problème de procédure à respecter. «Depuis les instructions présidentielles, toutes les dépenses des sociétés díEtat et même les comptes du trésor sont soumis à líautorisation préalable du Premier ministre. On a transmis le programme díemplois au niveau de la primature. Cíest un problème de procédure» a-t-il expliqué. Toujours selon M. Bétianga, «Le document a été traité et se trouverait chez le Premier ministre pour signature. Quíils prennent leur mal en patience et quíils suspendent leur mouvement de grève. Nous ne pouvons pas mettre la pression sur le Premier ministre pour signer le document».

 



Commentaire


Retour en haut