Archive

Centrafrique: mobilisation maintenue après le vote de la résolution 21/49

Le Représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies en Centrafrique, George Charpentier était face à la presse

 

Líobjet de cette rencontre était de mettre en relief les points très important de la résolution 21/49 adoptée par le Conseil de Sécurité à sa 7153ème séance, le 10 avril dernier, concernant la situation díinsécurité grandissante et humanitaire en République centrafricaine. M. Georg Charpentier a fait savoir que le transfert de responsabilité de la MISCA à la MINUSCA síeffectuerait le 15 septembre 2014 et que, pendant les cinq mois díattente du transfert de responsabilités, la MINUSCA exécutera les tâches prescrites aux paragraphes 30 et 31 au moyen de sa composante civile. La MISCA, elle, continuera à accomplir son mandat prévu par la résolution 21/27 et, dès le 15 septembre 2014, la MINUSCA commencera à exécuter, au moyen de ses composantes militaires et de police, les tâches prescrites aux paragraphes 30 et 31 ci-après.

 


© binuca
Le Représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies en Centrafrique, George Charpentier
Au regard de la tâche prescrite aux paragraphes 30 et 31, le Représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies en Centrafrique, George Charpentier a annoncé la venue très prochaine à Bangui, díune mission dont líobjectif est díétudier la mise en place de tous les aspects logistiques, sécuritaires ainsi que le volet protection civile à líintérieur de la République Centrafricaine. Il convient de noter quíà partir du 15 septembre prochain, la MINUSCA comprendra initialement un effectif militaire de 1000 hommes, dont 240 observateurs militaires et 200 officiers díétat-major, et un effectif de police de 1800 hommes, dont 1400 membres díunités de police constituées et 400 policiers, et 20 agents pénitentiaires.

 



Commentaire


Retour en haut