Archive

Afrique: «l'alibi colonial se consume» de Célestin M'Peya

Le livre de líécrivain congolais vient díêtre publié par les Editions líHarmattan à Paris

 

A propos de líouvrage
Ce livre est un recueil de réflexion et de citations sur la période sombre de l'histoire du continent noir. Il est une invitation à ne pas laisser l'histoire de l'humiliation des peuples africains passer sous la trappe. Le recueil focalise son éclairage sur l'inhumanité, le cynisme et la brutalité du système colonial. Pendant des siècles, on a maintenu la tête du continent noir sous l'eau. Il est en voie de s'en sortir lentement mais résolument, les anciens maîtres se bousculent maintenant à sa porte. Le vent est en train de tourner.

 


© journaldebangui.com
Ce livre document arrive à la suite díun premier livre de líauteur congolais Celestin M'Peya : Le Grenier Depoussiere sorti en novembre 2007. Dans cet autre ouvrage líauteur revient sur son parcours et sa vision du monde. Union soviétique, Allemagne déchirée, ou encore le Sénégal, autant díexpériences pour décrire différentes sociétés, leurs múurs et leurs intolérances.

A propos de l'auteur
Né le 9 mars 1947 à Bolobo au Congo belge, Célestin M'Peya fréquente l'école primaire Saint Vincent de Paul de la ville. Comme beaucoup de jeunes de cette époque, il termine l'enseignement secondaire au petit séminaire de Bolongo-Lisala. En 1981, il obtient son diplôme d'ingénieur en constructions à l'Institut Polytechnique de Biélorussie à Minsk. Père d'une fille, grand père de deux petits-enfants, il vit en Belgique.

 



Commentaire


Retour en haut