Archive

Bangui: un sergent congolais tué en mission

Le sergent Mbélé a été fauché par une balle, dans la nuit du 24 au 25 mars, lors d'une opération militaire dans la localité de Boali

 


© acap-cf.info
Le Comforce de la Misca
Le ministre congolais de l'Intérieur et de la Décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou, et celui à la Présidence chargé de la défense nationale, Charles Richard Mondjo, ont rendu mardi à Brazzaville un dernier hommage au sergent Jean Mbélé, décédé en mission commandée en République centrafricaine (RCA). Le sergent Mbélé a été fauché par une balle, dans la nuit du 24 au 25 mars, lors d'une opération militaire dans la localité de Boali dans le cadre de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA), sous conduite africaine. Ce pays est depuis quelques mois en proie à des violences politico-confessionnelles.

Né le 10 juin 1979 à Impfondo, dans le département de la Likouala, au nord du Congo, M. Mbélé a été désigné le 26 novembre 2013 par le commandement des Forces armées congolaises (FAC) pour faire partie de la MISCA, au cours de laquelle il est nommé sergent. "Le sergent Mbélé est tombé au champ d'honneur et le sacrifice de sa personne pour cette mission de paix ne sera jamais oublié ni par ses frères d'armes, ni par la nation tout entière, car aux grands hommes, la patrie est reconnaissante", a rassuré le colonel Jean Pierre Bouka, le commandant du 401e Bataillon d'Infanterie de la 40e brigade d'Infanterie.

 

 



Commentaire


Retour en haut