Archive

Misca: meurtre díun soldat de la paix dans la ville de Boali

Les deux autres soldats de la MISCA qui étaient dans le véhicule ont été légèrement blessés

 

Le Représentant spécial de la Présidente de la Commission de l'Union africaine (UA) et chef de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA), le Général Jean-Marie Michel Mokoko, a appris avec consternation et tristesse le décès d'un soldat de la paix de la MISCA à Boali, à environ 80 kilomètres au nord de Bangui, en République centrafricaine (RCA). Ce soldat de la paix, originaire de la République du Congo, a été tué, lorsque le véhicule dans lequel il voyageait avec trois autres soldats de la MISCA a été attaqué par un groupe d'hommes armés. Les soldats de la MISCA ont riposté, tuant 12 assaillants, qui ont ensuite été identifiés comme des miliciens anti-Balaka. Parmi les assaillants tués figure un commandant anti-Balaka bien connu. Les deux autres soldats de la paix de la MISCA qui étaient dans le véhicule ont été légèrement blessés.

 


© peaceau.org
Le Général Jean-Marie Michel Mokoko
Dans un incident distinct, dans le quartier de Bimbo, à Bangui, un soldat de la paix de la MISCA, appartenant au contingent de la République démocratique du Congo (RDC), a été blessé dans une attaque perpétrée par des assaillants non encore identifiés. Les deux incidents ont eu lieu un jour après l'attaque d'un véhicule de la MISCA au Carrefour de la Réconciliation, à Bangui, et au cours duquel trois soldats de la paix ont été blessés, dont deux grièvement.

Le Représentant spécial condamne fermement ces incidents, et souligne qu'il níy a aucune justification pour quelque individu ou groupe que ce soit de síattaquer aux soldats de la paix de pays africains frères déployés en RCA pour aider les Centrafricains à régler leur crise. Il note avec regret quíau cours des jours écoulés, les éléments anti-Balaka ont systématiquement pris pour cible les véhicules et le personnel de la MISCA, en violation du droit international. Ce faisant, ils se sont identifiés comme des fauteurs de troubles et des ennemis de la paix en RCA. Il souligne la détermination continue de la MISCA à s'acquitter pleinement de son mandat, y compris en neutralisant tous les groupes armés illégaux.

Au nom de la Présidente de la Commission de l'UA, Dr. Nkosazana Dlamini Zuma, le Représentant spécial exprime sa profonde sympathie à la famille endeuillée du soldat de la paix tombé sur le champ díhonneur, ainsi quíau Gouvernement et au peuple de la République du Congo. Il souhaite un prompt rétablissement aux soldats de la paix blessés. Le Représentant spécial note avec un profond regret qu'à ce jour, 21 soldats de la paix de la MISCA sont tombés sur le champ díhonneur dans l'accomplissement de leur devoir en RCA.

 



Commentaire


Retour en haut