Archive

Centrafrique: Six ex-chefs rebelles ont été nommés conseillers à la Présidence

Zakaria Damane et Abdoulaye Miskine, ont été nommés «conseillers à la Présidence chargés du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion» (DDR)

 

Quelques jours après la signature du code de bonne conduite par les différentes parties, le président Bozizé vient de prendre un décret permettant de resserrer les liens avec certains groupes politico-militaires dans le but díentretenir un climat de concorde et de sérénité autour des élections. Ainsi, selon un décret présidentiel, six importants ex-chefs rebelles centrafricains ayant intégré le processus de paix, dont Zakaria Damane et Abdoulaye Miskine, ont été nommés "conseillers à la Présidence chargés du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion" (DDR). Avec eux líon a Henri Wafio Tchebo et Maradas Lakoye, de l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), la rébellion qui soutient l'ancien ministre à la Défense Jean-Jacques Demafouth à la présidentielle. Les autres conseillers sont le "capitaine" Abakar Sabone du Mouvement des libérateurs centrafricains pour la justice (MLCJ) et Ascain Nzengué Landa de l'Union des forces républicaines (UFR).

 


© cap
Zakaria Damane en bas, Abakar Sabone (en haut à gauche)
Ces mouvements politico-militaires sont signataires de l'accord de paix de Birao d'avril 2008, de Syrte de février 2008, de l'accord de paix de Libreville de mai 2008, ou de l'accord de paix global de Libreville de juin 2008. Le MLCJ et l'UFR ont signé en décembre 2008 ces accords en marge du Dialogue politique inclusif (DPI), forum pour la paix réunissant le pouvoir, l'opposition, la société civile ainsi que les mouvements rebelles. Le FDPC avait signé l'accord de Syrte et le général Abdoulaye Miskine avait été nommé Conseiller spécial à la Présidence de la République dans la foulée Mais, la même année, il avait dénoncé l'accord et était reparti en exil en Libye. Son mouvement s'était ensuite allié au MLCJ d'Abakar Sabone et brièvement repris les armes en 2009.

Le décret de nomination des conseillers à la Présidence de la République
Sur proposition du ministre délégué à la présidence de la République chargé du Désarmement, de la Démobilisation et de la Réinsertion. Décrète: sont nommés conseillers à la Présidence de la République chargés du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR), les responsables des Mouvements politico-militaires dont les noms suivent.
M. Damane Zacharia de líUnion des Forces Démocratiques pour le Rassemblement (UFDR), secteur Nord-Est.
M. Tchebo Henri Wafio, de líArmée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD), secteur Nord-Ouest.
M. Lakoyé Maraddas de líArmée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD), secteur Nord-Ouest.
M. Koumtamadji Martin, du Front Démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC), secteur Nord.
M. Abakar Sabone, du Mouvement des Libérateurs Centrafricains pour la Justice (MLJC).
M. Nzéngué Landa Ascain, de líUnion des Forces Républicaines (UFR).
Les intéressés sont détachés auprès du ministère délégué à la présidence de la République chargé du Désarmement, Démobilisation et de la Réinsertion pour emploi.

 



Commentaire


Retour en haut