Archive

Centrafrique: organiser des élections «honnêtes et transparentes»

C’est le but recherché par le président de l’Autorité nationale des élections (ANE) en Centrafrique, Dieudonné Kombo Yaya

 

Il a affirmé, hier lundi, 24 mars à Bangui, la détermination des membres de l’organe qu’il dirige à assurer leurs responsabilités dans l’organisation d »’élections honnêtes et transparentes », gage à ses yeux de la fin du conflit armé et d’un retour à la paix. ‘’Nous avons donc la responsabilité d’organiser des élections honnêtes, transparentes, libres, justes et propres. Ce sera notre contribution à la consolidation de la démocratie, de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance et de la paix dans notre pays », a indiqué Dieudonné Kombo Yaya, lors d’une conférence de presse. Il a ajouté : ‘’depuis 1990, plus de 50% des conflits armés en Afrique y trouvent leurs origines. Et la République centrafricaine n’a malheureusement pas échappé à cette crise de gouvernance électorale ».

 


© journaldebangui.com
Dieudonné Kombo Yaya
Partant de là, il a lancé un appel aux partenaires au développement pour la mobilisation des ressources pouvant aider l’ANE dans l’organisation des élections d’ici 2015. A ce propos, il a déclaré : ‘’Nous attendons une aide substantielle de l’Union Européenne. Il nous faut 7 véhicules utilitaires pour les 7 membres dans un premier temps pour qu’ils se rendent dans les provinces, comme exige notre mission ».

En attendant et en dépit des difficultés d’ordre financier, matériel et humain, l’Autorité nationale des élections a, selon son président, entrepris une série d’activités dont la rédaction d’un règlement intérieur, financier et administratif, d’un code de bonne conduite pour les membres de l’instance et d’un chronogramme sur les principales phases des opérations électorales. ‘’Des visites de terrain effectuées dans 12 des 16 préfectures pour faire l’évaluation des données démographiques, de la situation sécuritaire, administrative et politique, sont à mettre à l’actif de l’ANE », a-t-il indiqué. Les copies de la loi 13.003 portant code électoral de la république centrafricaine comportant 204 articles et promulguée le 13 novembre 2013 par l’ancien président de transition, Michel Djotodia, ont été distribuées à la presse.

 



Commentaire


Retour en haut