Archive

Mise au point: Radio Ndeke Luka réaffirme son impartialité

Elle dénonce ceux, souvent anonymes qui propagent des calomnies et surtout informer les auditeurs et internautes des attaques dont leur radio est victime depuis plusieurs mois.

 

Devant les attaques injustes et infondées qui visent la liberté et les valeurs de Radio Ndeke Luka, nous avons décidé aujourdíhui de réagir en publiant ce communiqué pour dénoncer ceux, souvent anonymes qui propagent ces calomnies et surtout vous informer auditeurs et internautes des attaques dont leur radio est victime depuis plusieurs mois. Merci pour votre confiance en Radio Ndeke Luka qui veut servir la vérité en toute impartialité.

 


© journaldebangui.com
Mme Sylvie Panika devant la Radio Ndéké Luka à Bangui
Communiqué de presse
Face à des accusations non-fondées de parti-pris, Radio Ndeke Luka réaffirme son impartialité

La Fondation Hirondelle et la Fondation Ndeke Luka ont décidé de réagir et de rétablir la vérité de leur action face aux rumeurs persistantes qui entachent la réputation et líaction de Radio Ndeke Luka, radio au service de tous les auditeurs centrafricains. Créée il y a 14 ans, Radio Ndeke Luka est un des projets de la Fondation Hirondelle, ONG Suisse de journalistes et de professionnels de líaction humanitaire qui soutient et développe des médias díinformation généralistes, indépendants et citoyens, dans des zones de guerre, des situations de crise endémique ou des situations de post-conflit.

Radio Ndeke Luka est devenue la radio majeure de la Centrafrique et assume ses responsabilités de radio de référence pour les Centrafricains en prônant notamment les valeurs de paix et de réconciliation. Elle est dotée de Chartes éthique et professionnelle. Sa ligne éditoriale privilégie la défense concrète, dans le quotidien, des droits humains. Radio Ndeke Luka donne une large place sur son antenne à líexpression de tous ceux qui concourent à la réconciliation, aux dialogues intercommunautaire et interreligieux, à líexpression des diverses sensibilités.

Depuis plusieurs mois, et particulièrement depuis le lancement de líintervention française en Centrafrique début décembre 2013, la radio est la cible de rumeurs diffamatoires répétées, sur internet ou par tract ou autres moyens prétendant quíelle diffuse des messages de haine, voire díappel au génocide à líencontre de la Communauté musulmane. Jusquíici, évidemment, nous níavons jamais pu obtenir le moindre fait pour étayer ces allégations. Par contre la radio a été líobjet de menaces et ces rumeurs mettent en danger les 12 journalistes et tous les professionnels de la radio qui maintiennent, dans toutes les conditions qui ont pu se trouver, leur mission díinformation des centrafricains en toute impartialité, dans le respect des règles journalistiques et en observant le plus strict contrôle sur les contenus. Nous nous félicitons au contraire de la rigueur et du courage de nos équipes régulièrement menacées depuis plus díun an.

Par ailleurs, Radio Ndeke Luka ne saurait non plus être tenue responsable de propos tenus sur díautres antennes or, nous sommes régulièrement accusés de façon erronée díavoir tenu certains propos qui níont en fait pas été diffusés chez nous. Méconnaissance ou malveillance ?

La Fondation Ndeke Luka et la Fondation Hirondelle, soutenues par des donateurs internationaux et des ONG humanitaires en appellent à eux ainsi quíaux responsables de líétat centrafricain pour nous aider à combattre ces rumeurs, défendre nos valeurs et rétablir la vérité de notre action.

Nous nous réservons le droit à compter de ce jour de porter plainte contre tous ceux qui nous diffameraient, portant atteinte ainsi à notre crédibilité et mettant en danger la sécurité voire la vie des personnels de Radio Ndeke Luka.


La Fondation Hirondelle
La Fondation Ndeke Luka
Contacts :
Jean-Luc Mootoosamy , Chargé de Programme, Fondation Hirondelle, Lausanne
+41 21 654 2024

Bernard Liot :Représentant de la Fondation Hirondelle, Bangui
+236 75566575

 



Commentaire


Retour en haut