Archive

Libreville: Mme Catherine Samba-Panza reçue en audience

La présidente centrafricaine de la Transition a tenu à faire le point sur la crise que traverse son pays et remercier le président gabonais de son implication dans líeffort de maintien de la paix

 

L'ordre du jour de la rencontre entre les deux personnalités, portait essentiellement sur la situation sécuritaire, économique et politique de la Centrafrique. Reçue en audience par le Chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, la présidente centrafricaine a tenu à faire le point sur la crise que traverse son pays et remercier le président gabonais de son implication dans líeffort de maintien de la paix en Centrafrique. "Cette visite fraternelle est un symbole de remerciement car le Gabon s'est toujours impliqué dans la crise centrafricaine, depuis l'époque d'Omar Bongo Ondimba, à son successeur Ali Bongo Ondimba, le Gabon a toujours su donner son coup de main pour aider à une sortie de crise. C'est une visite consultative aussi, car je viens prendre des conseils auprès de mon frère" a déclaré Catherine Samba-Panza à sa sortie d'audience.

 


© gaboneco.com
Mme Catherine Samba-Panza reçue en audience par Ali Bongo Ondimba à Libreville au Gabon
Pour Ali Bongo Ondimba, la présence à Libreville de son homologue de la Centrafrique est un signal encourageant dans l'action à mener. "Nous sommes impliqués car il s'agit de nos frères et nos soeurs. Il faut tirer des leçons du passé et agir de manière pragmatique. Personne ne gagnera ce conflit par les armes. Il faut bien voir que ceux qui ont voulu régner par les armes n'ont jamais atteint un objectif positif. Il faut s'asseoir pour faire taire cette énième crise. La communication est le seul moyen de sortie de crise, il faut donc discuter et mettre en place des fondements pour une paix durable. A líheure actuelle il faut chercher à mettre en place une administration pour que la Centrafrique se réveille", a souligné à son tour Ali Bongo Ondimba. Les échanges entre les deux chefs d'Etats se sont déroulés en présence d'une délégation centrafricaine, du Premier minister gabonais Daniel Ona Ondo, díEtienne Massard, secrétaire général de la présidence et du ministre de la Défense Ernest Mpouoh.

 



Commentaire


Retour en haut