Archive

A Madame Blanche Olofio, Journaliste à Bambari RCA

Par Makombo Bamboté, Écrivain

 

Je vous dis toute ma joie de vous savoir en vie et au travail. Le poème que jíavais écrit sur votre décès síannule de lui-même. Ce que vous avez subi des Sélékas en poste aujourdíhui est la vérité! Cette vérité vit dans le peuple centrafricain fragile mais résistant.

Derrière un terrible mensonge on veut dégrader le peuple et le pays, líeffrayer pour mieux le piller! Mais nous avons grandi sans haine avec la non-violence de Boganda et à líimage du Général de Gaulle chef de la Résistance!

Je vous embrasse ainsi que vos trois enfants bien-aimés!



 

 



Commentaire


Retour en haut