Archive

Centrafrique: le coup de pouce de la France au secteur de líénergie

LíAFD a financé la fabrication de certaines pièces défectueuses du canal de Boali 1 et des chambres de mise en charge

 

LíAgence française de développement (AFD) vient apporter son soutien à líEnergie centrafricaine (ENERCA). Elle a financé la fabrication de certaines pièces défectueuses du canal de Boali 1 et des chambres de mise en charge. Les travaux de fabrication des pièces ont été réalisés par la Société centrafricaine de transport fluvial (SOCATRAF). Ces pièces ont permis de remettre en fonction líusine de Boali 1dans la localité située à 95 kilomètres de Bangui.

 


© afd.fr
ouvrage du canal à Boali
Le ministre des Mines et de líénergie, Olivier Malibangar, a remercié líagence française. «Ce sont de vieilles installations, complètement amorties, quíon ne pouvait plus utiliser. Il síagit du canal de Boali 1 et de la chambre de mise en charge. Grâce à líappui de líAgence française de développement, nous avons réussi à fabriquer ces pièces à la SOCATRAF, ce qui a permis de rendre fonctionnel ce dispositif primaire de Boali 1 à savoir la gestion de líeau au niveau du canal et de la conduite forcée», a déclaré le ministre. Les machines de Boali 1 ont été installées en 1954, líannée de création de líusine.

La revue de portefeuille des opérations en RCA
LíAFD a revu son portefeuille díopérations en République Centrafricaine (RCA) pour répondre aux enjeux de court et moyen terme du pays. Ces opérations concernent l'appui aux ONG, notamment sur les secteurs de la santé maternelle et infantile et de la nutrition, le renforcement des travaux à haute intensité de main díúuvre, la relance du soutien à la formation professionnelle et au secteur de líéducation et la réactivation de líappui au développement local dans le Sud-Ouest du pays. Cette revue de portefeuille síest organisée au mois de février 2014 par le Ministère de líEconomie, du Plan et de la Coopération Internationale, sous la Présidence de M. Abdallah Kadre Assane, Ministre des Postes et Télécommunications. Y étaient représentés la plupart des ministères sectoriels du gouvernement centrafricain, líAmbassade de France en RCA, le Ministère français des Affaires étrangères, la Délégation de líUnion Européenne, et líAgence de l'AFD au Cameroun, qui a compétence sur la RCA.

Philippe Chedanne, directeur adjoint du Département Afrique subsaharienne de l'AFD, a confirmé la relance des activités de líAFD en Centrafrique, partenaire constant du Gouvernement centrafricain, avec líarrivée récente de Julien Boglietto, nouveau représentant du bureau de líAFD à Bangui, qui bénéficie de líappui de líAgence régionale de Yaoundé. Pour répondre au contexte spécifique de la Centrafrique et aux enjeux associés, et tout en rappelant le mandat de líAFD en tant quíAgence de développement, Philippe Chedanne a précisé líapproche de líAFD basée sur une combinaison de projets simples, flexibles et à décaissement rapide et de projets moyen terme visant à accompagner la restructuration des secteurs prioritaires.

 



Commentaire


Retour en haut