Archive

Sibut: pas de base de cantonnement des ex-Séléka

Les habitants de Bangui originaires de la localité rejettent ainsi une proposition qui avait été avancée par le général Issa Issaka, de lex-coalition Séléka

 

Les habitants de Bangui originaires de Sibut, dans le Kémo, ne veulent pas que leur terroir serve de base de cantonnement des ex-Séléka. Ils rejettent ainsi une proposition qui avait été avancée dimanche par le général Issa Issaka, de lex-coalition Séléka. Ce dernier avait suggéré aux autorités de transition de transférer des combattants Séléka dans cette localité avant le démarrage du processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR).

 


© RJDH-RCA
Image d'illustration
Les habitants de Bangui venant de Sibut affirment quil est hors de question que ces hommes armés soient déployés dans cette ville où ils ont semé la terreur par le passé. «La déclaration faite par le général Issa selon laquelle les Séléka de la base du RDOT devraient être déployés et cantonnés à Sibut est un propos extrêmement grave. Nous dénonçons cela », sest indigné jeudi Ange Yanguére, un des représentants des personnes originaires de Sibut. «A lépoque, ils ont causé du tort à la population, ils ont détruit des maisons, incendié des greniers. La population a fui dans la brousse. Nous refusons catégoriquement ce redéploiement à Sibut», a-t-il insisté.

 



Commentaire


Retour en haut