Archive

Angola/RCA: un don de 10 millions de dollars octroyé par Angola

Cíest à la faveur de la visite de la visite de 48 heures entamée par la Présidente par intérim centrafricaine dans la région des Grands Lacs, Mme Catherine Samba-Panza

 

L'Angola et la République Centrafricaine ont paraphé ce mercredi, 05 mars à Luanda, au Palais présidentiel, trois instruments juridiques, notamment le mémorandum díentente générale, les protocoles sur le Programme Indicatif de Coopération et Appui Financier. Ont paraphé pour partie angolaise, le ministre des Relations Extérieures, Georges Rebelo Pinto Chikoti, tandis que pour la RCA, son ministre des Affaires Etrangères, Gaston Makouzangba, qui séjourne dans le pays, dans le cadre de la visite de 48 heures de la Présidente par intérim de cette nation de la région des Grands Lacs, Mme Catherine Samba - Panza.

 


© Angop
Signature des documents entre les deux délégations
S'adressant à la presse au Palais présidentiel, le directeur pour l'Afrique, Moyen-Orient et Organisations internationales du Ministère des Relations Extérieures, Joaquim do Espírito Santo, a expliqué que le protocole financier «est un don, évalué à 10 millions de dollars, que la République d'Angola se propose díoctroyer à la RCA pour le fonctionnement du gouvernement et aussi pour résoudre des problèmes liés à la crise humanitaire». Selon lui, le mémorandum díentente générale prévoit de couvrir d'autres accords spécifiques, qui seront signés dans le cadre du soutien que l'Angola fournit à la République Centrafricaine, principalement dans les domaines des transports, de la sécurité et de l'ordre public, ainsi que dans la formation de cadres. La Présidente par intérim de la RCA, qui a pris ses fonctions le 23 janvier dernier, est en Angola depuis mardi, 04 mars pour une visite de 48 heures visant à renforcer la coopération bilatérale.

Dans une rencontre privée mercredi, au Palais Présidentiel, le Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, a reçu de Catherine Samba Ė Panza. Il a été question des derniers développements de la situation politique et militaire en cours dans son pays, en proie à des conflits armés interreligieux, opposant des milices chrétiennes et musulmanes. Selon le dernier rapport du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki- moom, au Conseil de sécurité, la situation générale en République Centrafricaine (RCA) , les domaines politiques, économiques et de sécurité , reste fragile, résultant de l'extrême pauvreté généralisée et díun cycle inquiétant d'impunité et de violations des droits de l'homme.

LíAngola assume, depuis janvier 2014, la présidence tournante de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL). Avec une surface de 622.984 kilomètres carrés, sa population a presque quadruplé depuis l'indépendance en 1960, quand elle était estimée à un million 232 mille habitants, alors qu'en 2009, elle était de quatre millions 444 mille citoyens. La RCA est située en Afrique Centrale, délimitée au nord par le Tchad, au nord-est par le Soudan, à l'est par le Soudan du Sud, au sud par la République Démocratique du Congo et le Congo - Brazzaville, et à l'ouest par le Cameroun.

 



Commentaire


Retour en haut