Archive

Le Nouveau chef d'état-major Jérôme Bouba s'installe

C'est le sortant le général Ferdinand Bombayéké qui lui a passé le relais en présence de l'inspecteur général de l'armée nationale le commissaire général de brigade Guillaume Lapo

 

Le nouveau chef díétat-major de líarmée nationale centrafricaine le général de brigade Jérôme Bouba nommé le 4 février dernier a pris service ce lundi au Camp de Roux à Bangui, a-t-on appris de source militaire. C'est le sortant le général Ferdinand Bombayéké qui lui a passé le relais en présence de l'inspecteur général de l'armée nationale le commissaire général de brigade Guillaume Lapo. Cette prise de service intervient au lendemain de la publication des décrets d'un vaste mouvement de nomination à des postes de responsabilités au Ministère de la défense.

 


© acap-cf.info
Le général Ferdinand Bombayéké, chef d'Etat-Major, aujourd'hui sortant (à gauche) lors de sa prise de fonction
Certains officiers des Forces des Armées Centrafricaines encadrant les milices du mouvement anti-balaka ont été récompensées comme promis par la présidente de transition Catherine Samba-Panza. C'est ainsi que le colonel Alfred Service devient le chef d'état-major adjoint et le capitaine Gilbert Kamezoulaï est l'officier adjoint du centre d'instruction de Bouar avec comme pour directeur le chef de bataillon Ibrahim Yagbanga. Tandis que le capitaine Konaté, le porte-parole du mouvement anti-balaka, lui se trouve actuellement à la Maison d'arrêt central de Ngarangba.

Le nouveau chef d'état-major adjoint Alfred Service remplace ainsi le général Abdel Kalil de la coalition séléka. Le général Bouba, en prenant service, a des nombreux défis à relever, d'abord la remise en selle des FACA, le rétablissement de l'ordre dans leurs rangs pour la sécurité des biens et des personnes et de défense de l'intégrité du pays, au moment où l'armée nationale tchadienne y rentre et ressort comme bon le semble, commettant des exactions çà et là sur le territoire centrafricain.

 



Commentaire


Retour en haut