Archive

Bangui: la Justice expertise les corps du charnier du BSS

Les opérations díexpertise se déroulent à líhôpital communautaire et concernent le 13 cadavres du charnier découvert mercredi dernier au camp militaire du Bataillon des Services et Soutien (BSS)

 

A la demande du Ministère de la Justice, les 13 corps ont été extraits par la Croix Rouge Centrafricaine (CRCA). Au moins cinq díentre eux étaient encore en état de décomposition avancée. Le reste, des carcasses humaines soutenues par de la peau sèche, a été entassé dans des bacs par la Croix Rouge. Le président de la CRCA, Antoine Mbao-Bogo, indique que les corps seront inhumés après les observations faites à líhôpital communautaire de Bangui.

 


© radiondekeluka.org
A la demande de la Justice la Croix Rouge centrafricaine s'en charge
Le procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de Bangui, Ghislain Grézénguet annonce líamorce de líenquête après examen des corps. «On síest rendu compte que ce sont 13 corps qui ont été extraits. On ne peut pas en ce moment parler des éléments de líenquête. Il nous faut díabord faire un travail sur ces corps et ce níest quíaprès que nous allons nous lancer nous dans líenquête proprement dite», déclare Ghislain Grézénguet.

Le magistrat Grézénguet ne veut pas se prononcer sur líexistence probable díautres charniers à Bangui par prudence. «Parler de líexistence de charnier níest pas une chose à prendre à la légère. On ne peut pas non plus affirmer aussi rapidement si nous níavons pas vu des corps», dit-il. Difficile pour le moment díidentifier les cadavres ainsi que leurs sexes. La Croix Rouge Centrafricaine affirme que cela relève de la Justice. Officiellement, aucune interpellation níest encore annoncée depuis la découverte de ce charnier.

 



Commentaire


Retour en haut