Archive

Sangaris: la force française se déploie en province

Depuis le 9 février 2014, le groupement tactique interarmes (GTIA) «Panthère» de la force Sangaris est entièrement déployé sur l’axe reliant Bangui à l’ouest du pays

 

Il y conduit des missions de reconnaissance et de sécurisation, afin de protéger la population et d’appuyer le déploiement de la MISCA dans l’ouest du pays. Aux côtés d’un élément de la MISCA, le GTIA «Panthère», armé par les marsouins parachutistes du 8e régiment d’infanterie parachutiste de Marine (8e RPIMa), a entamé son déploiement s’est déployé sur l’axe reliant Bangui à la frontière avec le Cameroun. Ce déploiement a pour objectif de contrôler l’application des mesures de confiances et d’interdire toute tentative d’exaction à l’égard de la population. Au cours de leur progression entre Bangui et Bossembele (environ 200 km à l’ouest de Bangui), les militaires français ont démantelé plusieurs barrages tenus par des individus qu’ils ont immédiatement désarmés.

 


© afriquinfos.com
déploiement des éléments de la force Sangaris dans les différentes provinces de la Centrafrique
Ce déploiement a également pour objectif de prendre contact avec les postes de la police et de la gendarmerie de Centrafrique Ces derniers, appuyés par la MISCA, contribueront à la sécurisation de la route qui relie Bangui à la frontière du Cameroun. Il s’agit en effet du prinicpal axe routier permettant la circulation des marchandises. Au cours d’une patrouille de reconnaissance sur les abords de la route, les soldats français ont découvert un stock de munitions laissé à l’abandon. Le site est désormais sous surveillance.

Environ 1600 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 6000 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir une sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA, ainsi que son déploiement opérationnel.

 



Commentaire


Retour en haut